…J’ai rencontré Inna Modja

Ou quand tu réalises que dans la vie il faut être prêt(e) en toutes circonstances!

C’était une journée ordinaire, et je me souviens, c’était au moment où j’avais décidé de m’investir à 300% dans la vie du magazine. Ce jour là je flanais sur les réseaux et sur le site de jewanda, j ai vu une annonce pour un évènement. Un concert, à 15eur l’entrée…

Je me suis dit, pourquoi pas? Je n ai rien de prévu donc en sortant du bureau j’irai. Après avoir jeté un oeil dans mon sac et m’ être assurée que j’avais bien des exemplaires du magazine Le Pas Féminin ( oui je marche avec 🙂 ), j’ai fait route pour cette salle de concert qu’on appelle la Boule Noire.

Quand je suis arrivée, j’ai trouvé une salle à moitié remplie et je me suis mise dans un coin…oui un peu envahie par la timidité je dois l’avouer…je regardais tout autour de moi, cherchant un regard ami…mais je n’ai accroché aucun regard, alors je me suis assise.

Le public continuait d’arriver…tout doucement et j’ai finalement croisé un camarade d’école, de très longue date. Je ne l’avais pas revu depuis au moins 5 ans! Il a été ma bouée!!! Je me suis accrochée à lui comme une nauvragée en pleine mer.

C’est assez drôle parce que je ne suis pas timide …assez réservée mais abordée les gens ne m a jamais effrayé…bref…du coup je suis restée avec Kevin…à prendre des nouvelles de nos vies respectives…et le concert a démarré.

Il y avait Doris, une brune (façon du pays…c’est à dire presque métisse) plantureuse à la voix suave et doucereuse qui nous a interprété quelques chansons à elle. Des mélodies lancinantes et entraînantes… Bon je ne suis pas critique de musique mais c’était un genre soul’n’b à la française…c’était doux!!!

Avant toi de Doris

Un garçon de Doris

Elle a laissé place à Elise & the Cats! Alors là je peux vous dire que ca a décoiffé tout’d’suite. Du rock des années “Grease” !!!

https://www.youtube.com/watch?v=HZtl1OaWPtM

J’ai juste adoré, c’est le style que j’aime et dont je ne me lasse pas!!!

https://www.youtube.com/watch?v=ENCQ62cQm7U

Tu te déhanches dès les premières notes! Donc j ai dansé…j ai rigolé…Bref vous l’aurez compris j’ai passé un bon moment!

A la fin du concert, j’ai pû rencontrer les artistes et échanger avec elles, c’était vraiment très agréable de leur parler de mon projet et d’entendre les leurs. Nous avons échangé nos coordonnées et j’espère que très prochainement les choses se feront.

Mais j’ai aussi eu l’occasion de rencontrer la fondatrice du site jewanda (site par lequel, j ai eu l’info du concert)..Céline Fotso…ainsi que la jeune cinéaste camerounaise Françoise Ellong (vous connaissez Waka Le film non? voilà …c’est  elle). Nous avons discuté et j ai été super contente qu’elles apprécient le magazine et envisagent une collaboration.

J’ai donné évidemment un exemplaire du magazine à chacune…of course

En partant, je me suis dit, quelle soirée! Trop cool ! Combien de chance y avait-il pour que je me retrouve ce soir à ce concert…que j’apprécie les 2 artistes…que je croise Kévin…mon camarade d’école…de 5ème (svp)…que lui connaisse Céline Fotso et Céline Fotso connaisse Françoise Ellong?…je laisse les probabilistes s’en donner à coeur joie!

Nous sommes rentrés en rigolant en promettant de s appeler Kévin et moi…

Et là vous me dites, mais tu es déjà dans le métro où est Inna Modja…? hihihihihihihihi

En fait en sortant de la Boule Noire, les étoiles pleins les yeux et le sourire aux lèvres, nous avons croisé une touffe de cheveux…looooool …oui mais j’ai abord vu ses cheveux! je vous promets! Et j ai dit à Kevin, attend ce visage me dit quelque chose…et là j ai réalisé que c’était Inna Modja…j ai bondi…non pas bondi quand même, je suis allée vers elle pour lui dire bonjour et lui présenter mon magazine.

J ai pris une photo avec elle…of course…mais je vais éviter de vous la montrer je suis trop horrible !!!

En plus…en voyant la cover, elle s’est écriée: he! mais c’est OF…La Fobuleuse! (…oui c’était elle ma covergirl) …c’est mon amie, je la connais…Merci!!! Bon courage dans ton aventure! Ne te décourage pas …

Un dernier hug et elle est entrée dans la salle de concert…

Alors je re demande, Combien de chance y avait-il pour que je me retrouve ce soir à ce concert..que j’apprécie les 2 artistes…que je croise Kévin…mon camarade d’école…de 5ème (svp)…que lui connaisse Céline Fotso et Céline Fotso connaisse Françoise Ellong…que je croise Inna Modja arrivée en retard au concert…qu’elle accepte de prendre le mag et qu’elle connaisse ma cover girl?…

Moi je ne sais pas …le gars qui fait les proba n’a pas fini de calculer…

Tout ca pour dire que des fois les planètes sont alignées.

Des fois le coeur te dit fais le, fais le…ne te freine pas…ne te retiens pas …vas y …just go and get it …surtout si tu n as rien à perdre…Je peux vous dire que ma soirée m a couté 15eur et m a rapporté au moins 1 an de courage…

Des fois il faut y aller à l instinct parce que nul ne sait ce qu’il y a derrière la porte. Quand on entreprend, il faut être téméraire, réactif, mais pas inconscient. Il faut oser, parce que les choses ne viendront pas à vous…go and get them.

Je suis rentrée chez moi je ne sais plus comment et mon sourire ne m a pas quitté de tout le reste de la semaine.

Ah oui et pour une fille être prête ==>…toujours bien maquillée, bien coiffée, bien sappée…mais bon en reparle une autre fois ok? loool

LydiaUnchained about life

Advertisements

Ami(e) où es-tu ??? Me voici…

Je ne saurai écrire la mélodie de ce chant qui a fait partie de mes jeux d’enfance…
Jean où es tu? Me voiciii…
Jean où es-tu? Me voiciii…

Certains me diront où est le rapport…et je répondrai…
Ami(e) où es-tu..?
Ou non plutôt:
Ami(e) qui es-tu …avec la même mélodie que ce jeu. Il consistait à trouver qui est Jean et à l attraper.

Dans la catégorie RH ..rapports humains, l’un des plus tentaculaire est le concept de l’Amitié…oui CONCEPT!

I mean (oui que je fasse ma ‘cainri)…so I mean…dans les autres relations humaines il n y’a pas 10 façons d’être.
Vous l’avez déjà constaté non?
Père tu es père…il n y a pas plusieurs façons de l être.
Maman tu l’es…d une seule façon…hummmm quoi d’autre?
Épouse ? Tu l’es ou tu ne l’es pas…frère …soeur…même au travail, il y a patron et subordonné…
Les autres rapports humains sont factuels!

C’est cela… ou cela n’est pas!

When it comes to friendship?… ( laissez moi écrire je suis bilingue)…les choses ne sont plus aussi simples. Aussi linéaires…aussi limpides

Chacun y met ce qu’il veut…quand il veut…comme il veut.

Amitié

Cette fois je ne vais pas demander l avis de Robert, ni de Larousse…

Pour moi, l’amitié est :

– une relation, une interaction choisie et voulue (j insiste) par 2 ou plusieurs personnes…
– établie sur la base d’un ou plusieurs intérêts communs (l école, les sorties, les livres, la politique, l éducation, la famille, le village, l ethnie..)
– sans limite de temps

– une écoute constante…pas forcément présence …
– nécessitant un échange, une certaine réciprocité, un partage
– et un minimum d’attachement sentimental, de respect et de sincérité entre les personnes inter-agissants.

Oui je sais que tu as pris une feuille et as aligné tes amis:
– Beyoncé (lol) :
interaction choisie ✔
2 personnes minimum ✔
Intérêts communs (cheveux blonds…Jay Z ...) oui j’ai enlevé Jay Z parce que le mari de quelqu’un ça ne marche pas…
échange ✔
Amour et respect ✔

Bref…Beyoncé… est certainement ton amie.

Et je suis sûre que mes Unchained sont en train de faire cet exercice. Je le ferai moi même car je pense que je dois être la fille qui a le plus d’amiEs sur terre. J’aime à penser que Dieu ne m’a pas donné de soeurs de sang parce qu’il s est dit:
“Hummmmmm celle là?!!!! Non elle va trouver ses soeurs en route” … Donc jamais je n’aurai le plaisir de ressentir “ma soeur”…et j’envie ceux qui peuvent…d ailleurs quand j y pense il ne faudrait pas que je prive ma fille de ce plaisir…mais qui dit que c est le plan de Dieu?…

Huh je m égare!
ob_af82f6_l-amitie

L’amitié a cette souplesse qui fait que chacun y met ce qu’il veut et surtout le dosage qu’il veut…un peu comme dans une sauce lool…certains vont l’aimer épicée, d’autres pimentée, d’autres salée…Raison pour laquelle je disais que ce n’est pas une science exacte comme les autres RH.

Il manque certainement plein d’éléments dans ma définition mais si vous êtes mon ami alors vous avez au moins ça de moi. Est ce que j’ai la même chose en retour? Je l ignore et à la limite la vie me le dira et à ce moment là je m’adapterai…

Mes cercles concentriques

En fait ma façon à moi de gérer mes amitiés est d’imaginer des cercles. Hé oui…nous sommes en RH et ca se gère…

Le centre moi…of course

Le 1er cercle: mes frères, soeurs, mon LP

Le 2ème cercle : mes amis d’enfance avec qui le voyage continue, et se renforce

Le 3ème cercle: les amis que j’ai rencontrés en grandissant …dans la vie…

Les autres qui seront dès lors des connaissances et des personnes que j’apprécie beaucoup.

Après c’est le reste du monde ahahahahahahaha

Attention à quoi se joue l’appartenance à un cercle? A la vie, aux moments partagés, au feeling, je suis quelqu un de très sensible affectivement parlant. Ca veut dire que dans mon 1er cercle, il y a des amis d’enfance et dans mon 2ème cercle, il y a des frères…

Moi, la réfractaire aux nouvelles rencontres,  j ai rencontré des gens qui sont entrés directement dans mon 1er cercle parce que mon coeur me l’a indiqué…

Moi la traditionaliste des relations…quoiqu’il arrive on garde ses plus vieux amis…j ai vu des personnes de mon 2ème cercle ne plus être dans ma vie…

Je le disais plus haut…la vie…comme un train

Ce train…qui s’arrête à différentes gares…il y a ceux qui sont assis, ancrés…ceux qui montent…ceux qui descendent…

Je pense ne pas me tromper, en disant que tout le monde fonctionne comme çà. Ou devrait…

Je partage beaucoup de choses avec tous ces cercles…mes amis sont comme des vases…installés sur ces cercles. Ils me remplissent de toutes choses car ils sont remplis d’amour, de bonnes et de moins bonnes choses. Ces vases je les tiens comme des oeufs dans une cuillère …

course-oeuf-210x148

Oui car l’amitié est un vase fragile …un rien le fendille…le fragilise…un beaucoup le brise.

Alors je fais attention. J’observe, je fais les efforts quand c’est nécessaire. Du moins je crois. Je dis merci, je demande pardon (pas tout le temps j’avoue…Note: lydia apprend à demander pardon plus souvent)…Je boude…ah oui beaucoup…

Mais à la fin de la journée, j essaie de ne garder rancoeur à personne, à respecter chacun avec ses plus ou moins…car après tout il n’ y a que des choix et pas d’obligation.

J’ignore si je fais “bien” mais c’est comme çà que je le ressens. Je ne calcule pas, je ressens. Et en écrivant ma vérité sur l’amitié et ce que j’en pense, j ai visualisé des cercles sur lesquels sont posés des vases.

La théorie des vases communicants

Cette théorie n’est pas uniquement lié à l amitié mais à tous les RH, et de part mes statistiques, est à 80% destructrice de beaucoup d’amitié…

Deux vases qui communiquent sont des vases qui ont un lien comme un tuyau. Car à la base les vases sont fermés et chacun de son côté…ne se connaissent pas, pour ainsi dire.

Ce tuyau lie les 2 vases de telle sorte que si on remplit le vase de droite, le tuyau transfert au vase de gauche. Enlever le tuyau et il n’y a plus de lien entre les vases…

Un vase qui veut remplir un autre vase se déverse tout simplement dans celui ci…ainsi un ami qui veut se confier, va voir son ami et lui parle.

Lesson one: pour conserver nos amitiés arrêtons d’être le tuyau

Vous vous souvenez des cercles…imaginez je mets des tuyaux partout….un grand foutoir où les confidences des uns se retrouvent chez les autres qui n’ont rien à voir…

Je m’en suis rendue compte assez tôt et j’ai coupé tous les tuyaux pour mon bien et le bien de mes amies…ok si je branche le tuyau j’ai une bonne raison.

Nous ne réalisons pas souvent que nous blessons par cette pratique des vases communicants.

C’est une des autres règles que j’applique le plus souvent dans mes amitiés.

Je suis responsable de mon comportement vis à vis des miens et je m en tiens à cela. Si vous me trouvez naïve, soit…mais j’assume.

N’oublions pas: l’amitié est un choix

L’amitié n’est pas linéaire

L’amitié est un sentiment

L’amitié est d’abord ce qu’on donne

L’amitié est dans toutes les relations …même dans la famille…

L’amitié ce n’est pas la prise en charge lol je suis obligée de finir par là…

LydiaUnchained about friendship!

Quel est ton pedigree de Femme?

Alors aujourd’hui nous allons parler de la Femme … un thème qui m’ est cher…je l ai reçu en héritage. Et j ai envie de rendre hommage à mes aïeules et de dire à ma fille qu elle n est pas une fille comme les autres…

Oui je suis fière de ma race. Et j’ai appris qu’un peuple qui ne connaît pas ses racines ne se projette pas et ignore ce dont il est capable.

Oui je me considère comme un peuple parce qu’après moi il y aura des femmes par centaines et par milliers et si elles savent d’où elles viennent elles feront des merveilles si elles s en donnent la peine.

Moi?

Je suis fille de journaliste, petite fille d institutrices, et arrière petite fille de tradi praticienne.

OUI ! J ai du sang de winneuses!

Mon arriere grand mère BATE Epaka Lydia était célèbre dans tout Douala pour ses dons et connaissances surtout en matière de procréation. Vous ne vous rendez pas compte mais c’était une docteur Queen Femme Médecin (oui il faut bien que je vous donne des références…tout le monde ne connaît pas le Cameroun ni Douala…)

Mon AGM était donc une célébrité de son époque et tous les couples qui avaient des problèmes de stérilité passaient la voir. Quand j étais petite je ne compte pas le nombre de dames qui me disaient ….ta mémé m a permis de concevoir..sans ta mémé je ne serai pas née…est ce que tu “connais” le nom que tu portes?!…

Je ne comprenais pas mais j étais fière. Je ne la connaissais pas mais j’ en étais fière.

Vous avez dû vous dire …pourquoi elle a mis “s” à institutrices…parce que mes deux mamies étaient maîtresses d’école! Hé oui rien que çà…Et l’une d’elle a été dans la promotion des 1ères femmes qui ont obtenus les BACC au Cameroun.

Dieu a voulu que les deux élèvent leurs enfants seules …une par choix…oui mamie Anne avait décidé qu’elle gérait sa vie sans attache et l autre Dieu avait décidé de lui reprendre son mari…

Bref des Femmes seules qui ont mené leurs barques. Et dont j en suis encore plus fière!

D ailleurs le marché de Deido…He bah c’est ma mamie Ernestine qui l a créé…he oui! C’est ma mamie à moi!

Et si je parle de maman? Ma précieuse?

Elle est journaliste, et m inspire tous les jours que Dieu fait. Elle a aidé à mettre en place la télé de la CRTV oui rien que çà. Et elle a choisi d’être près de ses enfants à Douala, plutôt que de poursuivre une carrière qui s’annonçait scintillante à Yaoundé. Elle est à l’origine du projet  Le Pas Féminin  et bien d’autres encore.

Alors si vous me voyez bomber le torse, si vous pensez que je suis imbue de moi…ne cherchez pas, ca vient de là, ca vient de mes femmes et encore, je ne vous ai pas parlé de mes tantes…soeurs de mes parents.

Pourquoi je dis tout çà? 

Parce qu’il est essentiel pour un enfant, une jeune fille, de se construire avec des repères. Si j’avais sû que mon aieule était médecin, plus tôt, peut être aurai-je eu l’ambition d’être médecin…me comprenez vous?

Si vous donnez à un enfant des repères, vous semez en lui la graine du “possible”, la graine de “je peux”…et à partir de là, vous lui avez donné la moitié du carburant qu’il lui faudra dans sa vie d’adulte.

L’être humain a des ressources incroyables et lui montrer de quoi son “passif” est fait, a tendance à lui donner ailes.

Quand je vois une vendeuse de beignets, je ressens de l’admiration parce qu’avec ses beignets, elle peut permettre à ses enfants d’aller à l’école, en leur disant, j’ai fait les beignets, vous aurez des restaurants…

Ne dites pas à une enfant: “tu ne peux pas“, “tu ne comprends pas“, “tu es qui?”…dites lui: “tu peux“, “tu viens d’un peuple vaillant”, “tu viens d’un peuple uni, fort“…car tout le monde à UN rôle dans la société et nous n’avons pas le droit de brider les jeunes filles. Nous n avons pas le droit de leur dire, “ce n’est pas pour les filles”…”ne fais pas ci…ne fais pas ca…si je n ai pas fait…ce n est pas toi qui fera…”

Montrons leur de qui elles tiennent et regardons ce qu’elles deviennent.

Je ne parle pas de prétention ni de fierté mal placée, car il ne s’agit pas de dire je suis fille de femme forte et de s’asseoir sur des lauriers qui ne sont pas les nôtres ou d’attendre une reconnaissance quelconque, mais de faire honneur à celles qui constituent notre lignée et tirer les meilleurs enseignements possibles pour faire pareil sinon mieux.

Je ne parle pas non plus de vivre par procuration…de faire subir une pression impossible à nos enfants, à nos filles…pour qu’elles honorent leurs lignées…NON.

Je parle d’être juste, juste dans la transmission de cet héritage, assez pour qu’elles sachent qu’elles peuvent faire ce qu’elles veulent et assez pour être libres d’aller vers leurs aspirations…

De qui tenez vous?

Si vous savez d’où vous venez, vous savez où vous allez.  Femmes soyons fières de qui nous sommes, et inspirons nous de nos mères, grand-mères, AGM…sachons garder notre fierté et dignité, nos valeurs.

Affirmez vous!

Alors, je vous demande quel est votre pedigree de femme?

Lydia Unchained About #roots

…Papa Raphaël est parti

Aujourd’hui ça va faire un an qu un des piliers de ma vie est parti rejoindre l Eternel.

J’ai d abord cru que c’était impossible…puis irréel…puis invivable…mais ça fait un an que le téléphone a sonné et que nous avons été informés qu il a rendu son âme…

C était il y a un an…déjà…

Alors avec ce petit message j’ai envie de lui témoigner mon amour et mon immense respect.

Cet homme a été mon papa pendant la moitié de ma vie parce que quand il vivait au Cameroun j étais tout le temps dans ses pantalons. A créer des défilés de mode dans son atelier de styliste…
Quand je suis arrivée en France j ai remis ça. Il m a accueilli parce que je suis son enfant comme beaucoup et jamais je ne me suis sentie à part.

Cet homme m a nourri, logé, soigné, grondé, consolé, éduqué…

Aujourd’hui ça fait un an qu il n est plus…et j en pleure encore.

Ma douleur n a pas la prétention d être égale à celle de mes cousins ou de ma tata… Mais j aimerai que vous le connaissiez un peu.

Mon deuil je le fais sur ce papier. Mon deuil je le fais tous les jours que Dieu fait.

Il accueilli mes bébés…il m a accompagné dans mon mariage…Je peux citer une liste longue comme le bras. Pourtant il n était pas parfait. Ah non! Colérique! Autoritaire! Qu est ce que j’ai pû détester ces moments d engueulades!!!!

Mais C était aussi le genre à me présenter des potentiels “maris” …à me dire vas y créé tes propres chaussures …
Il nous avait réuni un jour de retour du marché et à chacune (4 filles dans la maison ce n’est pas facile) avait offert un pyjama digne de ce nom…😂😂😂😂 je m en souviens comme si c’était hier…il était fatigué de nos kabas-pull-chaussettes pour dormir…😂😂😂😂…il était aussi coquet en toutes circonstances.

Bref sa vie était pleine de couleurs chaudes et froides!

Au début j écrivais en larmes mais ces larmes ont été remplacées par un sourire mélancolique…

Pourquoi? Parce que je me dis tous les jours depuis un an, que j ai eu la chance d être avec un sage.

Tous les jours que j avance, j entends ses conseils, je vois ses paroles, et je me dis waaaouuuhhhhh c était un devin?…
Il n est plus là mais je le vis encore?!…

C est cela le plus bel héritage, c est cela mon plus beau témoignage: me dire que j ai le droit de sécher les larmes et rendre grâce parce que sa vie me sert de repères.

Prendre des risques pour ceux qu on aime, les protéger, laisseR sa vie en ordre, vivre dans la paix et la tolérance, pardonner, croire en Dieu…même dans les détails de la vie quotidienne…investir dans tel domaine…manger de telle façon…faire ses courses de telle façon…parler sa langue maternelle…préserver sa culture…prôner la paix même avec son pire ennemi…

Je suis reconnaissante au Seigneur parce qu’il a aussi, porté comme Toli et tonton Marcel (que j ai moins connu) notre famille…il a été ce trait d’union entres nous. Et nous avons tous et toutes perdu un père …un ami… un tonton …

Je crois que la mort est un passage, je crois que les larmes sèches, je crois aux fruits de la vie en Dieu.

Laisser ce genre d empreintes est plus important que laisser des buildings à 5 étages, ce genre d empreintes est invisible mais indélébile à la fois. Ce genre d empreintes se transmet de génération en génération.

Non pas qu il ne faille pas laisser de biens matériels à sa descendance mais si vous laissez le matériel sans les liens qui s appellent Amour et Partage à quoi bon? Si vous laissez les biens sans enseignements à quoi bon? Si vous laissez une empreinte physique sans le spirituel à quoi bon?…

La vie et la mort sont des mystères…les morts sont des électrochocs dont nous devons tirer des leçons…tous les décès n affectent pas de la même façon. Celui -ci m emplit de sentiments contradictoires…il aurait dû rester encore un peu…juste un peu…mais il est bien qu’il se repose, et c’est de l’aimer que de vouloir son bien…son bien est qu’il a besoin de souffler, souffler après un long combat face à cette maladie…

Par dessus tout, je veux aussi une vie qui impacte celle des autres, je veux aussi une vie pleine de vie. Je veux qu’ au moment où Dieu me rappelle, être comme lui, savoir que j’ai laissé des graines qui germeront.

Merci à Dieu pour ta vie.

LydiaUnchained about life and death
Repose en paix Papa Raphaël.