Dear Cameroon

Hello peeps!

Au moment où 2015 est en train de s achever je reviens poser mes tripes sur ce Blog.
Ça fait un moment que je n ai pas écrit et je comptais faire une genre de ‘dear 2015’
Mais j ai envie de dire ‘dear cameroon’

J ai vécu une expérience destabilisante et troublante il y a quelques jours, qui une fois de plus m’a “unveil” les yeux à propos de la réalité de ce pays qui s appelle le Cameroun.

So dear Cameroun quand est ce que tes valeurs ont cessé d “être” et sont devenus un paillasson national…

paix – travail – patrie

3 mots sur lesquels les camerounais s asseyent allègrement et consciemment…

(Nous étions le 27 décembre 2015)

J avais commencé à écrire l année derniere et je me suis arrêtée en chemin. J’en suis heureuse parce que j ai pu peaufiner ma réflexion et arriver à un constat amer: tout est à faire.

Non, même pas à refaire car rien n’a été fait au préalable. J’aime avoir l image de Sodome et Gomore que Le Seigneur a détruite à cause de la perdition qui s’est installée dans cette ville.

Non, je ne souhaite la mort de personne mais un lavage de cerveaux à grande échelle et une prise de conscience massive.

La faute au voisin

J’ai vécu des scènes qui en cas isolés, m aurait fait dire…ce sont des personnes en particulier mais quand 90% des personnes ont le même comportement …il faut se demander ….how come? Comment cela a t-il pû arriver?…

(Une fois de plus je m’étais arrêtée là…nous étions le 17 janvier)

Je reviens pour finir une bonne fois pour toute ce texte. Je vous assure que je n’ai rien changé aux paragraphes précédents. Je sais seulement que je suis moins passionnée qu’ à l’époque.

La faute à l’autre, est une vérité universelle au Cameroun. Quoiqu’il se passe c’est la faute de celui d’à côté.
Le camerounais n’est pas poli, est sous éduqué…c’est à cause du système éducatif, qui lui même est bancal à cause du ministre, qui est corrompu à cause du président.

Les parents oublient leurs responsabilités de 1ers éducateurs…l éducation de base…du cadre familial ou religieux…

Les camerounais sont escrocs et corruptibles parce que c’est le système…on va faire comment? Est ce qu’ils ont oublié qu’il y a l’option je refuse quitte à me retrouver à la marge? C’est dur mais je reste convaincue que c ‘est ce même choix qui fait l’admiration pour les héros et qui au soir de votre vie, vous fait dire je suis fier de moi.

Je peux aller plus loin mais je sais que vous serez capables de décliner ceci et trouver des milliards d’exemples pour allonger la liste.
Et nous arriverons tous au point suivant, le camerounais a perdu sa capacité à être responsable de ses choix. Il n’ assume pas, car il est mieux de se dédouaner et de Justifier ses travers parce que “c’est comme çà noooon?.. on va faire comment?”

Encore récemment une jeune femme devenue personnage public, justifiait ses choix de vie par les décisions des autres…j’assume mais je l’ai fait à cause de … parce que l’autre voulait…parce que c’est comme ça que ça se passe…

Le libre arbitre a donc foutu le camp?

How come dear Cameroon?
Quand sommes-nous devenus des moutons? Quand est ce qu’un acte a arrêté d’être le fruit d’une conviction personnelle? A arrêté d’être un choix basé sur des valeurs intrinsèques? A arrêté d’être une responsabilité assumée?

Une vieillesse enracinée et une jeunesse ensommeillée

Je vis dans un quartier populaire, akwa et dans mon quartier, j’ai vu la jeunesse sombrer littéralement dans l’alcool…
Il y a plus de bars et débits de boissons que de bibliothèques et lieux de culture dans la ville de Douala. Je n’ose imaginer sur le reste du territoire….on mange la culture? On mange les livres…?

Et encore là, le camer me dira…oui c’est un secteur ouvert…l état ne pose pas de problèmes…
Cela voudrait-il dire que l’état oblige l’entrepeunariat dans ce seul secteur? Et quand bien même ce serait le cas faite le bien!
Transformer un monument historique de la culture d’un peuple en bar/restaurant?…how come?

Je me souviens avoir lu un passage biblique et dans un autre ouvrage ces deux choses:
– excès de manger et excès de boire…et l endormissement est là…et la pauvreté te surprendra comme un voleur
– lire c’est savoir, savoir c’est pouvoir, et moi d’ajouter pouvoir c’est se mouvoir, se mouvoir c’est avancer, avancer c’est changer ou du moins essayer de…

J’ai quelque peu modifié les paroles de la bible mais la substance y est. Et on comprend vite pourquoi les jeunes sont dans l’obscurité et les méandres de la boisson au lieu d’être plongés dans la lumière et le savoir. Un jeune qui rêve et qui sait est dérangeant…

How come dear cameroon?!

Cette vieillesse immuable qui refuse le changement.

Ce refus de faire autrement est un blocage et encore une autre façon de se dédouaner…et de rentrer dans le “on va faire comment?”

Cette jeunesse ensevelie dans l alcool…oui ensevelie car je ne pense pas que noyée suffise pour exprimer ce que je vois.

Pas une fois lors de mes voyages un de ces jeunes que je côtoie ne m’a demandé un livre…ne m’a demandé de l’aider à monter un projet…ne m’a demandé de lui apprendre à écrire…à lire..ils veulent tous...même 1000f nooon?! Avant de retourner leurs talons vers le bar où ils étaient assis.

Un jeune voulait me vendre une toile…je lui ai proposé d’aller l’exposer en galerie d’art chez une connaissance…il a préféré la garder un an en attendant mon retour et les euros qui viendraient avec…
Refuser d’investir dans “demain”, avoir quelques miettes aujourd’hui …voilà l’état d’esprit du camerounais de base.

Qui nous dira si sa toile exposée lui aurait valu d’autres demandes durant cette année …mais je sais avec certitude que les cfa auraient fini en alcool et autres bières. Alors je ne donne pas d’argent car j’ai plus à donner!

Une jeunesse qui ne rêve pas? Qui ne croit plus…dont les muscles semblent atrophiés et les cerveaux vidés.

Je vous parle du plus grand nombre et non de “l élite” …ceux qui ont accès de par leur naissance, ou de par leur portefeuille à une certaine éducation. Car ne croyez pas que tous les camerounais soient dans cet état végétatif du “des miettes tout de suite valent mieux que peut être demain”
Je reparlerai de cette élite plus tard.

How come dear Cameroon?!

Comment se fait-il que tu en sois arrivé là? Ou est ce moi qui ne réalisait pas à quel point tu marchais sur la tête?

L argent est devenu dieu à la place de Dieu. Au nom de l’argent on vend ses enfants…on vend son corps, son âme…

A quel moment sortir avec un homme marié est-il devenu normal au point de demander des conseils sur comment entretenir cette relation?

A quel moment dire à ses enfants de respecter les adultes … les lois, les règles a t-il cesser d’être une base?

Comment des adultes se permettent de quasiment saccager un hôtel sans penser aux conséquences de leurs actes? Et pire encore trouver cela normal et mérité…😨😨

Pourquoi tout le monde se croit donc tout permis à tout moment? La menace est n’est plus une forme d’expression mais LE moyen d’expression de toute une population.

Une vieillesse “perdue”, une jeunesse volontairement abrutie. Quel avenir? Quand on sait que la jeunesse a besoin de repères, d exemples forts pour lui permettent de rêver…et que ceux ci sont derrière un tube catodique et les si géniaux réseaux sociaux, et non au milieu et à côté d’eux ….ah pardon si ils en ont à côté…piment et feyman…notre Amour, Gloire et beauté.

Les ravages de la fuite des cerveaux

Quand je regarde autour de moi, je me dis, que normalement l élite devrait tirer les moins nantis vers le haut. Mais dans le cas de ce pays si riche, c’est le bas qui lead.
Le haut qui est encore présent s embourgeoise et s’autofréquente. De sorte qu’il se crée des couches de vases clos quasi imperméables, qui ne se franchissent que par le “réseau”, l’ argent ou le sexe…Le mérite? Le travail?
Pas de contact entre l élite et le “peuple” … regardez les quartiers, les lycées/collèges.
Cette ségrégation existe dans tous les pays du monde mais elle nuit à ce pays car la classe tampon est inexistante.

Le haut absent…Celui qui s exile vient réduire de plus en plus l espoir de tirer tout ce peuple vers le haut. Je me suis imaginée tous ces ingénieurs…médecins…entrepreneurs perdus par découragement. Ces personnes qui ont voulu le faire et qui ont baissé les bras auraient grossi les rangs de ceux qui tirent vers le haut, ce pays.
C’est une véritable perte pour le cameroun qui n’attire même pas les siens.

Aucun chiffre n étaye ma théorie, je sais mais la réalité ne l’infirme pas pour autant.
Il ne reste pas les meilleurs…il reste les bons et ils sont trop peu nombreux pour impacter l’ensemble.

Et quand je parle d élite j’ai un peu mal à mon vocabulaire car je devrais dire les privilégiés … car il ne s’agit pas strictus sensus de ce qu’on appelle élite mais ramené à mon cher pays…privilégiés et élites se confondent presque.

Ni camerounais mi ovni

Parce que le camerounais n’aime pas réellement son pays mais en est fier outre mesure.

Il attend tout des “dirigeants” mais ne se demande jamais ce qu’il peut faire pour son pays.
Acte citoyen? Connaît pas!
Être citoyen? C’est pour les autres! On mange çà?
Personne ne fait rien pour rien. Personne n’aspire à la gloire, à la postérité. Tous ceux là sont morts ou alors ceux qui ont l’argent…oui on en revient toujours à lui. Pire vous entendrez …c’était avant…

How come dear Cameroon?!

Un pays où les gens meurent aux portes des hôpitaux faute de deniers pour la simple admission dans l’établissement.

Un pays où le gouvernement interdit des tenues vestimentaires…alors qu’il ne met en place aucune campagne de sensibilisation contre les violences faites aux femmes.

Un pays où la débrouillardise( j’entends ici le culte de l’à-peu-près), et l’escroquerie sont devenus des métiers respectés et respectables.

Avoir une grande maison, une belle voiture, une femme et de multiples “bureaux” ou alors se faire entretenir par un homme marié, sans effort, est le cameroonian Dream. Facilité, vanité.
Pourtant ils oublient que même le plus grand sportif de l’heure se lève aux aurores pour aller travailler et mériter son salaire.

Mais fiers de parler d’un cameroun puissamment doté…

Oui

Dieu seul sait qu’il a tout donné à ce pays … du sol au plafond il a béni ce pays. Il l’a arrosé d’intelligence, d’amour, de volonté, de potentiel, de possible, de ressources naturelles, d’espaces…

Voilà ce dont ils sont fiers, ces camers. Ils ont tellement tout en quantité qu’ils s’en enorgueillissent et laisse ce tout dépérir sous leurs yeux. Un peu comme si on avait pris une photo du Cameroun dans les années…je sais pas 80 et on l a imprimé et collé sur les yeux de la masse. Tout se détériore mais eux ils voient autre chose.

Mais comme dans le village gaulois, des hommes et des femmes résistent. Ceux ci ont la foi. La véritable foi qui déplace les montagnes.
Cette ferveur qui les rend uniques. Ces vieux qui ont refusé le “système”, ces jeunes qui font bouger la ligne aussi imperceptiblement que ce soit …Sont là.
Ils sont au charbon. Se battent pour un avenir meilleur.

Ces parents, vestige de la capacité à faire ses propres choix et non le choix du plus grand nombre…Celui de la facilité, sont là pour nous rappeler que rien ne vaut sa liberté.

Il y a demain. Oui ce demain qui est synonyme de nouveau, renouveau. Parce qu’autant il est vrai que je constate “aujourd’hui”, autant il est vrai que demain est le champs du possible…des possibles…de l’espoir.
Demain se construit aujourd’hui et je sais que les graines sont plantées en ce moment par des individualités. Je ne puis toutes les citer car je ne les connais pas toutes, mais je les ressens. Je les vois autour moi. Autant que je vois la souffrance et la misère.

Dear cameroon,
Je dresse un portrait amer mais volontairement plein d’espérance. J’ai vu pendant un voyage…en une compagnie… le reflet de ce que tu es.
– Quelques personnes pleines de bonnes volontés faisant admirablement leur travail, dont la moitié ou plus, baissera les bras.
– Une hiérarchie absente, voire inexistante en moment de crise
– Des passagers mal élevés, irrespectueux de tout et y compris d’eux-mêmes, inconscients.
– Une organisation/institution incapable de communiquer clairement et correctement…

Oui tout çà je l’ai pris en pleine tronche. Et j’ai une fois de plus grandi dans ma perception de ce pays.
Une fois de plus j’ai su comment m’investir et diriger mes projets.
Il faut choisir ses combats, dear cameroon, je connais les miens. Je ne sais pas si j’aurai l’opportunité de les mettre sur pieds mais j’ai espoir.

Après cette lecture, ne vous dites pas je n’irai pas au Cameroun, dites vous que tout est à faire. Dites vous si j apprends à une personne la politesse c’est une goutte dans l’océan mais c’est MA goutte, tout le monde n’a pas besoin de le savoir. Juste vous c’est suffisant. Vous ignorez les autres gouttes qui s’y versent…soyez juste conscients que ce sera ardu.

L’éducation devrait être notre cheval de bataille à tous. L’apprentissage des bases de la vie en tant que citoyens.

Bref…C’était encore moi et mes tripes. J étais très énervée, je me suis calmée et puis un autre fait divers m’a encore énervée…😂😂😂😂 oui les montagnes russes.

Tous les camer ont un rêve…et toi quel est ton rêve pour le cameroun?

#Unchained about Cameroon!

Advertisements

Être heureux

J’ai une amie qui dit que je suis une torturée 😂😂😂 j aime beaucoup cette image en fait parce qu’il y a beaucoup de choses en moi…je le sais … je le sens mais je ne sais pas si tout doit sortir…donc je me pose des tonnes de questions…donc je me torture 😉

Bonjour mes #Unchained!!!

Comment allez vous?!

Moi ça va! Et aujourd’hui je vous emmène dans une réflexion autour du bonheur, un peu comme dans “à la recherche du bonheur” le film avec Will Smith en premier rôle.

Être heureux qu’est ce que c’est au juste? Comment le mesure t-on? Comment le ressent-on?
Est ce un choix? Le subit-on?

En tout cas moi j’ai décidé  d être heureuse. Ça ne veut pas dire que je ne serai plus jamais triste mais que je définis mon bonheur par ma vie.

Si je devais définir le bonheur en terme de sentiment je dirai que c’est une joie intense qui nous submerge … qui nous réchauffe. Quand on est heureux on est joyeux voire festif. On se sent bien et épanoui(e). On sourit….on sort…on rit…on partage…on donne.
Mais souvent on lie cela à des événements particuliers qui surviennent…
Réussite…naissance…retrouvailles…Toutes ces choses qui font qu on sourit à la vie presque machinalement.

Mais est il possible à un être de décider de son bonheur? De décider d être heureux avec ou sans circonstances?

Je ne sais pas mais c’est très possible et je suis en cours de testing. Oui je suis mon propre cobaye!
J’ai pû constater que lorsque nous Apprenons une triste nouvelle,  comme à l inverse une bonne, nous adoptons la posture classique de la peine ou du bonheur. Donc quelque part nous sommes comme programmés à ressentir joie comme peine.

Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi? Ou n avez vous jamais eu envie de réagir autrement?

Moi si!
Même si j avoue ce n est pas toujours facile de contenir ses larmes.  Au travers des lectures et de ma petite expérience de la vie j’ai réalisé qu en fait à toute situation nous avons deux alternatives:
– gauche/oui/ faire and so on..
– droite/non/ne pas faire etc..

Et nous avons la capacité, à tout moment, de mesurer à court et moyen terme les effets de nos choix. Pas à long terme car ne connaissant pas l avenir, il nous est impossible de prévoir avec certitude sauf à pousser les statistiques très loin…

Mais au dessus de ces 2 choix nous avons aussi la possibilité d être heureux ou pas.

Si je schématise ça donnerait ceci:

État d esprit:

Être heureux
Ne pas être heureux

Situation :
vendre des arachides

Choix1: oui
Choix2: non

Si je choisis le path 1:
– être heureux et vendre des arachides oui … je ferai cette activité avec tellement d engouement que certains se demanderont à quoi je me shoot et tellement je serai prospère que l’on se demanderait quel genre d arachides je vends…”de nouveaux arachides?!!!!! ” 😂😂😂😂 (normalement C’est là où dans les livres il y a ndrl truc muche mais nous sommes dans ma tête ok? DonC comprenez seulement c est de l’ironie à la camerounaise )

Pour moi je vous vends un produit de luxe…un joyau…pour vous ce sont juste des arachides…

Si je choisis le path 2 être heureux et vendre les arachides: non, j assumerai les conséquences de mon oisiveté tout en cherchant d’autres opportunités et certains se diront …Huh celle là ne veut pas vendre les arachides alors que c’est tout ce qu’elle peut faire…elle croit “que” quoi? On ne fait pas toujours ce qu on veut …

Pour avoir eu ce genre de remarques je suis sûre que vous connaissez la suite.

Les path 3 et 4…

Ne pas être heureux et vendre les arachides oui
…finissent par un mauvais choix.
A mal faire ce travail de vente … tellement mal que rien de bon ne germera dans vos esprits.

Ne pas être heureux et vendre des arachides non
A être aigri par excellence…il choisit de ne pas être heureux et de ne rien faire pour l être et par dessus tout ça veut vous entraînez dans son aigreur et sa vision obscurcie de  la vie…de toute façon les gens sont contre moi…la vie est contre moi.

Tout ça pour dire que c’est vrai être heureux est avant tout un état d esprit que nous devons choisir, du moins je le pense. Ce n’est pas quelque chose qui nous est forcément dicté par les circonstances.

Avant je le lisais sans en avoir eu la révélation…je l entendais … je le comprenais même, pour vous dire…mais je n avais pas encore eu la révélation.
Quand je repense au film à la poursuite du bonheur, je pensais que Mr Smith le cherchait, mais en fait non, il l avait déjà en lui. C’est pour cela que vendre des aspirateurs était une passion frustrante …que dormir dans des le métro était une étape intolérable car CE path 1 était le sien.

Les épreuves ne le démontaient guère, il avait choisi de:
– d’abord être heureux ,
– ensuite regarder les circonstances
– et enfin faire des choix.

Quand je regardais les américains avec leurs grandes phrases bien agencées ou même de jeunes leaders s exprimer … je disais ok ok yeaaahhhh whatever
…moi aussi je suis heureuse
mais à la première contrariété je plongeais dans …cet espèce de trou à perdre Le temps, qui est la tristesse…la déprime…la dévalorisation de soi…
Vraiment bullshit je vous assure!

Je ne dis pas que je ne ressentirai plus de mélancolie, déprime ou tristesse…non. Je dis que je choisis d’être heureuse on the top of that.

Mon expérience personnelle en est à ses débuts je dois l admettre mais j’en perçois déjà les bénéfices. Actuellement je ne bosse pas…il y a quelques temps cela m aurait et ( m a même) affecté…mais avec ma théorie du choix du bonheur d abord, je suis heureuse et j avance. Ce que je voyais comme des portes closes je le vois comme des milliards d opportunités aujourd’hui.

Ce n’est pas facile d appliquer mon schéma des chemins à tous les domaines mais essayez et vous verrez ça marche. Certains penseront que ça revient à vivre dans une bulle … dans un rêve…mais j ai envie de dire quoi de plus beau que de vivre son rêve plutôt que de rêver sa vie?

😂😂😂😂 Okaaayyy je fais genre mais je vous joure walaaah il faut passer de “j entends à je le ressens”…de “I got it à I feel it”…

Attention ceci ne préserve pas des erreurs et des mauvais choix ah bah oui sinon la vie serait trop simple.

Revenons à nos dessins…oui parce que je voulais dessiner ça mais mon smartphone ne fait pas encore dessin…bref

Être heureux
Ne pas être heureux

Situation : besoin d argent
Choix 1: voler
Choix 2: demander

Faire le choix d’être heureux, être en besoin d argent et décider de voler n est pas un bon path (pour moi)…mais certains le font et vont peut être construire des villas et des châteaux en Espagne et être très heureux toutes leurs vies…et devoir assumer les conséquences de leur bonheur…
Vous voyez nooooon?!

Au moment où vous lisez ceci, êtes vous en proie à une interrogation?
Si oui écrivez sur un bout de papier:
H pour heureux (oui parce qu on fait le choix de la joie d abord)
S pour situation
C1 pour choix 1
C2 pour choix 2

Et tracez votre path optimal…pensez y et dites moi si votre esprit ne vous créée pas des milliers de possibilités là où tout vous semblait flou?!

Ce que j observe c’est que la plupart nos esprits sont conditionnés autrement:
Situation : il pleut
Heureux/pas heureux: je suis pas heureux la pluie c est chiant
Choix: je reste chez moi

Alors que nous pourrions nous dire …

–> Heureux/pas heureux: je suis happy
Situation: il pleut
Choix: je sors <–

…et de perspectives nouvelles s ouvriront à nous.

Bref j ignore si vous percevez toutes mes pirouettes mais je crois que j'ai trouvé une façon de m alléger l esprit.

Tout le monde ne me comprend pas toujours… et à vrai dire ce n'est pas le but mais tout le monde devrait être heureux.

Oui je vous entends…si tu perds un être cher…mais je vous déjà trop aidé hein…

Voilà c était votre maboule de service.

#Unchained about happiness!

Blessée

Hello mes #Unchained de la vie!

Janvier est passé comme une flèche et je réalise que je n’ai publié aucun de mes textes. J’étais dans une attitude hybride entre la motivation, l espoir, l espérance même et le découragement, la mélancolie, le blues…est ce que vous connaissez la mixture là…ça fait comme si ça va mais comme si ça ne va pas…

Je me demande même souvent si je suis normale. Bref j étais dans ce flou artistique 😂😂😂 flou spirituel…non pas flou bipolaire parce que je ne me levais pas un matin heureuse et l après midi je sombrais dans la dépression non…je me levais “flou” une fois!

Quand on me demande ça va? Je dis oui hein je suis debout! Donc ça va parce que commencer à expliquer que oui ça va, parce que techniquement effectivement ça va mais, tactiquement c’est un genre là, je crois que ça ne veut pas aller mais comme la technique est là …bref vous même vous voyez…

Enfin il faut dire que je sors des jupons de maman donc la déprime post-237 *

* DP237: maladie psychologique dont les manifestations commencent par
– une sensation de froid aiguë (de 30° à 0° le corps accepté mais le cerveau deny “deenaï”…
– par un rejet de la réalité: retour en occident
– envie pressente de retourner au 237 malgré toutes les frustrations locales
Celle ci peut durer d’une seMaine à 1 mois selon la durée du séjour. Et passe par une cure de désintoxication. La guérison est accélérée lorsque la janviose (on en reparle later)a pris ses quartiers dans les comptes bancaires.

Je ferme l énorme parenthèse…donc la DP237 était au plus fort. Heureusement que je suis bien entourée walaï talaï et que j’ai en moi une “joif” (joie et soif) de vivre sans limite…C est vrai que j’ai été un peu malade physiquement parce que le corps ce n’est pas la machine hein si l esprit est OP souvent le corps met la cale aka ici j’boug’plus!

En fait là je m arrête parce que je me suis perdue…à force de faire des parenthèses…ah voilà … krkrkrkrkrkrkr

Donc j étais dans ce brouillard émotionnel du coup j écrivais, je mettais en brouillon, j effaçais, je recommençais, ainsi de suite et le 1er février est venu! Et je me suis dit quelle perte de temps! Moi fervente adepte du “profit” de temps…bref ça aussi c’est autre chose…nooooon enough lève toi et écris! 😂😂😂😂😂
Vous ne saviez pas j’ai Jésus dans mon coeur c est lui qui remix les passages bibliques comme çà…

Pourquoi blessée ?

J ai donc ouvert mon wp et j’ai écrit blessée parce qu’ aujourd’hui je suis une femme et je réalise que nos vies ne sont pas simples et que j’ai été beaucoup blessée par mon entourage, la société, la vie et sans réaliser je suis juste passée à autre chose. Bonne attitude ou pas je pense que beaucoup vive ces choses mais n en parle pas.
Sans jouer les victimes mais la violence de la société vis à vis des femmes est inouïe et tellement “normale” qu’elle en devient imperceptible.

Blessure 1: le (mon) physique

Ma plus profonde blessure est celle là car elle est la plus ancienne et ce n’est pas parce qu aujourd’hui tout le monde  est size 0 à coup de régime et de scapel que je me sens plus normale.

Quoi? Vous n avez jamais remarqué? Bah non parce que moi non plus je n avais jamais remarqué que j étais différente…parce qu en fait je ne suis pas différente…C est juste mon corps…je n y pouvais rien si j étais mince…quand tu es ado et que tout le monde te fais tes réflexions sur ta minceur (t es formée comme les blancs…t as vu tes cuisses??? Où sont tes fesses…t as vu tes bras..?)…ou qu on te fait comprendre que tu n es pas franchement dans les critères de beauté du moment (aka pas de forme pas de gars…)…ça blesse oui je le dis!

Ma mere m envoya à Baffoussam pour que je m étoffe… et Ça m a suivi jusqu’à la fac…et même encore aujourd’hui…les remarques du style …mince comme lydia me “touchent” parce que pourquoi moi? Je suis pas une tête de turc…
Inconsciemment tu te mets à manger tout le temps…n importe quoi…à n importe quelle heure…même si tu sais que tu vas finir avec une indigestion …tu manges…tu perds les bonnes habitudes que tu avais …tu n oses pas trop porter ci…porter ça…

Oui C’est violent parce que ça te met en opposition avec toi même avec ta capacité à t accepter. Après une N-ieme pseudo crise de “je croyais avoir pris du poids” il y a quelque mois j’ai give up…J ai dit fuck! On ne se rend pas compte comment insidieusement la société affecte les femmes …et moi qui aime courrir le seul sport q j’ai jamais vraiment aimer pratiquer (du sprint au footing) je me voyais avoir des états d âme du style…si je run trop je vais mincir si je mincis ça va encore parler …et si on peut croire que je run pour mincir … et si …et si … bon je ne run pas mieux je mange…je ne sais pas si vous voyez le truc…

Si tu me lis et que tu te sens enfermée dans ce complexe…dis toi que tu es U.N.I.Q.U.E car j’ai compris que je suis libre et unique. Et même si je manifestais un détachement (sincère) par rapport à ça …de temps en temps cà revenait… Nous sommes toutes libres ou nous devons nous libérer et même si ce n’est pas facile d ETRE et de l ASSUMER il ne faut pas laisser les mots, les images te brouiller le cerveau. Ça prend du temps donc souffre de trouver ta voie 😂😂😂😂😂 ha bah oui hein! Personne ne va te dire j’ai fait ci ça et ça a marché et tu fais chez toi ça marche même même …find your own way darling!
Parce que justement tu es unique et ce sera ta potion magique à toi. Je veux juste te dire que beaucoup passe par là. Image de soi! MBraaaaaahhhhhh!!!
Libérée eeeeeeeeeeeee….délivrée eeeeeeeeeeeee 😂😂😂;)

Blessure 2: la mort

Oui la vie nous arrache des êtres spéciaux et ça nous brise … mais tellement…que des fois même les larmes ne peuvent exprimer notre douleur. J’ai perdu 2 hommes de ma vie et dans ma vie que je porte dans mon coeur et tous les jours que Dieu me donne j essaie d être sage en leur mémoire.
La mort est la vie et chaque jour que nous passons ici est une bénédiction inespérée mais nous avance vers elle. Avant j avais peur…je l avoue…J étais tétanisée mais aujourd’hui je l accepte avec espérance car je crois en la vie éternelle.
Mais en attendant cette rupture d un être aimé est dure et violente. Tu réalises que tu n as pas eu le temps de….pourquoi lui? Et ses projets….et pourquoi la terre continue de tourner….mais arrêtez …il est mort! Arrêtez…stoppez tout…moi pourquoi je suis là je mange … je ris … je dors dans un lit…
Bref c est un tourbillon de questions…et sans mentir j’ai trouvé mon réconfort en Dieu. Et je ne dis pas que je ne serai plus triste si un être part, non, je dis que je sais comment accepter cela.

La mort a ce caractère définitif et absolu qui me fait froid dans le dos et c’est une blessure qui ne se referme pas…qui n a pas de remède…tu vis avec c est tout.

Blessure 3: l amour

Je le prend ici au sens large…famille, amis, couple…bref tout l amour qu on peut donner à un être.

Je vais commencer par le couple parce que c’est le dernier type d amour que j’ai expérimenté.
Pour l instant mon amour maternel est intacte. LoL

Quand une femme aime…non quand j’aime c est de façon entière et alors quand je donne mon “corps” c est mon tout. Je ne peux pas venter d avoir un tableau de chasse fourni parce que j’ai toujours été difficile mais absolue et souvent je n ai pas reçu en retour cette absolutisme. Oui j’ai été cocue et bafouée ohhhh les grands mots…mais il fait dire ce qui est. Dans nos sociétés c est soit cocue et tais toi … on ne quitte pas un homme parce qu il te trompe. Je dis faux! Et ceci pour plusieurs raisons… vous me direz tromper c est tromper mais je dis encore faux…mais c est un autre debat qui implique mes croyances chrétiennes…
Revenons à la blessure… loooool j aime trop m éparpiller.

C’est une blessure contrairement au deux autres commencent par l orgueil…avant même les questions…les suppositions…les colères … les suites réconciliation/rupture…C est d abord comment il ou elle a pu faire ça …me faire ça à moi…moi qui t ai tant donné…moi qui t ai tant supporté…et pour qui? Pour quoi? 😂😂😂😂😂 “Oui parce que ce n est plus un être humain ça devient quelque chose”…

Chuuuuttttt ca reste Entre nous hein…je me suis toujours dis quitte à mourir sous les roues d une voiture …je préfère mourir sous les roues d une mazzerati que sous celles d un opep…😂😂😂😂 non sérieux! Vous même?!

Bon revenons à notre blessure, c’est une blessure qui te sort du monde des bisounours, qui te fait douter de toi…qui te fait douter de ce que tu apportes a l autre…qui te fait douter de ta vie…C est fort hein cette affaire de tromperie! Un jour j ecrirai dessus…comment j ai guerri? Je ne pense pas qu on en guérisse sincèrement. Soit on arrête avec la personne soit on continue mais dans tous les cas ça reste là. On pardonne mais on n’oublie pas …du moins dans mon cas ça m’a permis d être plus mâture, d’ouvrir les yeux sur la complexité des relations amoureuses et sur la duplicité de l entourage…

Rooooohhhhhhh la la là la …la transition!!!!!

Oui l entourage…les amis…tout un chapitre, et si vous êtes comme moi …si vous aimez les gens…accrochez vous parce que c’est compliqué!

J avais déjà écris sur ma conception de l amitié et dans cette façon de faire il était évident que j’allais à la pêche à la blessure amicale. On attend toujours un certain comportement de nos amis. Même moi je dois l admettre. Et lorsque ce comportement n est pas au rendez vous le coeur se serre…

Il n est pas étonnant que des amitiés volent en éclat parce qu on ne réalise pas que les gens évoluent…les situations … les priorités fluctuent…combien de fois on a entendu n est ce pas elle a un travail? Elle nous calcule plus…elle a de nouveaux amis…on se parle plus…ou alors lorsque tu découvres que tes secrets sont dévoilés à tort et à travers…jalousie, trahison, envie, concurrence…ça fait mal quand tu avais mis une certaine loyauté dans une relation.

Enfin la famille où les blessures sont douleureuses parce que c’est ton sang mais moins fréquentes quand même. Je ne veux pas trop m éterniser sur ce dernier point.

Si un petit mot quand même j ai été quand j’ai réalisé que j’attendais un soutien qui ne viendrait jamais ou qui n est venu que par intérêt “autre” ou alors lorsque j’ai vu les gens se détourner pendant les périodes moins fastes. C’est assez difficile parce qu on m’a fait grandir avec l’idée de la famille soudée mais le niveau de soudure on ne me l avait pas bien expliqué. M en suis je remise?
Oui étrangement et inconsciemment je guéris assez bien des blessures familiales …

Enfin j’ai découvert ou non, compris…compris est le bon mot, j ai compris que la famille est un labo …un échantillon de la vie en société.
Oh ça va! Moi je n avais pas encore tilté!

Wehhhh j ai à écrire hein mais je laisse comme ça pour aujourd’hui.

Voilà mes 3 grosses blessures mais je suis reconnaissante d être passée par là parce que c’est aussi les blessures qui M ont forgé. Je n en demande pas d autres non ohhhhhh …juste un bout de moi pour vous “nourrir” vous.

Toutes les femmes ont des blessures…et toi quelles sont tes blessures…

krkrkrkrkrkrkr #prettywoman

Bisoooouuuuuuuuuu et comme d habitude je corrige les fautes après!

#Unchained about life!