2018 etc… Be still 2019

Helllloooo

Hellllllooooo

Hellllllloooooooo

Ceux qui me suivent ou me connaissent, savent de quoi il en retourne đŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€Ł –> SCS

Bien le Bonjour mes #unchained,

Comme chaque annĂ©e je prends un temps pour vous parler et vous donner mes leçons de l’annĂ©e prĂ©cĂ©dente. Je sui s un peu en retard mais ne dit-on pas mieux vaut tard que jamais ?

J’ai appris pleiiiinnn de choses et j’en ai tellement ri/pleurĂ© que je dis MERCI Ă  ceux /celles par qui ces phases de joies/peines sont arrivĂ©es et je suis extrĂȘmement reconnaissante Ă  Dieu de m’avoir gardĂ© en vie et de m’avoir permis de vivre tout ce que j’ai vĂ©cu. Au final si nous ne vivons pas de soubresauts comment savons-nous que nous sommes en vie?!

Tout ceci pour dire que mon annĂ©e a Ă©tĂ© excellente une fois le recul pris. Maintenant que je suis en 2019 je peux parler fort. đŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€Ł

Mais qu’ est ce que j’en ai bavĂ©, pleurĂ© 😭😖 et ri aux Ă©clats đŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€ŁđŸ€Ł…suivez moi on en parle plus bas.

“RĂ©aliser” le temps qui passe

J’ai l’impression que depuis que j’ai eu 33ans (euuhhh oui ça fait un moment que j’ai plus de 30ans…et je suis heureuse d’ĂȘtre lĂ …je m’imaginais chef d’entreprise Ă  30ans ….voilĂ  je m’Ă©gare !!!!! đŸ€šđŸ€šrevenons a nos moutons !!!) j’ai pris conscience des heures… minutes… secondes de ma vie…comme si avant 33ans j’Ă©tais endormie et que lĂ  j’ai Ă©tĂ© rĂ©veillĂ©e et je rĂ©alise vraiment que le temps est comptĂ©.

Chaque annĂ©e aprĂšs mes 33ans j’ai pris conscience d’une chose, de la rĂ©alitĂ© de choses que je savais, pourtant dĂ©jĂ . Chaque annĂ©e je me rapproche aussi de ma spiritualitĂ©. Et ce n’Ă©tait pas le fait d’avoir des problĂšmes qui a Ă©tĂ© le dĂ©clic, c’Ă©tait la sensation de ne pas vivre la vie que je devais vivre(Ă  30ans je serai chef d entreprise vous vous souvenez…plus haut…). Ce sentiment interne que tout n’Ă©tait pas comme imaginĂ© plus jeune, ni mĂȘme comme espĂ©rĂ© plus grande. Je n’Ă©tais pas lĂ … Mais lĂ -bas. Cette phase oĂč tu te dis “attendez un peu Mme La Vie…j’avais tel projet mais je suis en train de faire autre chose … how come? Et ce n est pas “lĂ -bas” que je devais ĂȘtre hein

Comment remet-on les choses en place? Qu’avais-je fait tout ce temps ? Et dans mon cas, c’Ă©tait mĂȘme pire: que n’avais-je pas fait? D’ailleurs il Ă©tait passĂ© oĂč ce temps ? A quel moment ?

Je realisais qu’Avant je pouvais rester sans rien faire – non pas que je ne le fasse plus aujourd’hui– mais aujourd’hui je me retrouve en train de compter 1h…2h…Je peux faire x ou y et ça me rend malade de ne pas avoir fait ce que je devais…vous me suivez?

Les phrases comme “racheter le temps” ou “time is money” prennent tout un autre sens…une autre dimension. J ai compris que ceci s’appelle la rĂ©vĂ©lation. Une Ă©vidence qui resonne comme une dĂ©couverte. Personne ne nous rĂ©vĂšle quoique ce soit …pourtant nous voyons clair brusquement….nous comprenons …nous ressentons… Quelque chose de complĂštement PERSONNEL et individuel…qui parle Ă  notre Ăąme. Qui illumine notre chemin. Et nous transforme.

Ce qui m’a permis de repenser mes projets et rĂȘves.

Être dans la perspective…projection

J’avais dĂ©jĂ  conscience que l’avenir c’ est aujourd’hui avec une Ă©chelle de temps plus ou moins Ă©loignĂ©e …donc avec les bons algorithmes il est possible de prĂ©dire l’avenir. Et c’Ă©tait une Ă©vidence que si je continuais les mĂȘmes actions mon avenir serait le mĂȘme. Lorsque j’ai eu la rĂ©vĂ©lation de cette vĂ©ritĂ© ma perception de moi Ă  changer pour le meilleur 😍😍😍.

2018 me l’a confirmĂ©e et c’est ma plus belle leçon. Lorsque nous restons en mouvements ceci nous mĂšne Ă  destination …celle que nous avions projetĂ©e…oui!

Encore mieux, c’est possible d’ĂȘtre en mouvements sans rien faire. Oui oui oui ! Et ce “ne rien faire” est puissant en actions et c’est juste gĂ©nial pour celui qui croit !

Il ne s’agit pas de rĂȘvasser mais de ne pas se laisser dĂ©concentrer…dĂ©tourner et cela demande, parfois, de ne rien faire… pour faire! Yup! Merci SCS…je ferai un papier sur ces personnes qui nourrissent les autres spirituellement.

… Je ne comprenais pas qu’il faille continuer Ă  vivre comme si tout allait bien alors qu’en rĂ©alitĂ© non. Je ne comprenais que cette paralysie n’amenait nulle part. Au lieu de rester en mouvements vers nos rĂȘves, nous restons lĂ  et Ă  la merci des mouvements / vents extĂ©rieurs…qui, eux nous ballottent de gauche Ă  droite au grĂ© de leurs rĂȘves Ă  eux….nous mĂšnent oĂč eux veulent aller.

J’avais cette impression d’ĂȘtre hypocrite en souriant au monde alors que c’Ă©tait le bazar au fond de moi. Hiroshima quand tu dois repenser ta vie et tes choix et admettre que tous n’Ă©taient pas judicieux…double Hiroshima quand tu rĂ©alises que tu ne vies pas TA vie, et que la confusion entre ce que tu dois faire et ce que ton coeur te dit de faire est totale. La confusion n’est pas de Dieu! Enfin Tsunami quand tu rĂ©alises le pouvoir; sur ta vie; que tu as dĂ©posĂ© , sans mĂȘme le savoir, dans les mains des circonstances, des personnes et tout ce qui est extĂ©rieur Ă  “toi”… Je ne comprenais pas…ce concept de “continue”…vraiment. Je voulais des explications cartĂ©siennes Ă  tout.

#overridebutton

J’avais aussi conscience que mes actions devaient ĂȘtre dictĂ©es par l’Amour et qu’Ă  la fin des fins c’est moi et moi seule qui agirait mais je n’avais pas encore la 2Ăšme rĂ©vĂ©lation…celle de la peur !!!!Elle est toujours trĂšs forte en dĂ©guisement et autres camouflages. Et lorsque j’ai cette rĂ©vĂ©lation je me suis rendue compte que beeeaaucoup de mes choix…actions avaient Ă©tĂ© motivĂ©s par la peur sans que moi-mĂȘme je le sache. Moi? Unbelievable!

Des fois, MĂȘme quand, nous disons n’avoir peur de rien ni de personne, au fond, c’est l’expression de nos peurs…paradoxale non?! SacrĂ©e peur !

Elle nous dicte nos rĂ©actions…nos Ă©motions…nous manipule sans mĂȘme que nous le realisions.

Le fait de rester dans la perspective permet de pas s’enliser dans la peur et de (re)diriger sa vie…permet de bouger au bon moment, d’Ă©couter la bonne voix au delĂ  de la peur car nous savons oĂč nous allons. Certains peuvent avoir une impression de statut quo mais la rĂ©alitĂ© est que tout shift, tout bouge. Mais “Tout” n’est pas visible et perceptible. Et il vaut mieux ĂȘtre moteur du shift plutĂŽt que de le subir.

Alors la difficultĂ© est de choisir qui nous “bouge”…la peur? Ou l’autre?

Et lorsque nous ne bougeons pas…du moins de façon perceptible…qui nous motive? La peur ou l’autre ?

Tout le monde a peur, mais tout le monde ne l’admet pas, ne le comprend pas et ne l’ affronte pas.

Avoir des buts, des objectifs, se projeter on ne le dira jamais assez, sont des moteurs …ce sont mĂȘme des proclamations sur nos vies…ce sont NOS prophĂ©ties. Et personne d’autre que nous, ne pourra les rendre visibles. Mais la peur peut tout nous voler. Tout!

Ne pas se perdre!!!

En “allant” dans le monde…dehors…nous absorbons plein d’Ă©nergies …bonnes…mauvaises …mauvaises …bonnes…Ă  partir du moment oĂč nous ne sommes plus seul avec nous mĂȘme, nous sommes exposĂ©s.

Cette exposition conjuguĂ©e avec la peur, peut nous faire perdre de vue nos buts …nos rĂȘves …nos projections. Par contre, dĂ©barrassĂ© de la peur, nous savons identifier les Ă©nergies qui nous emmeneront vers ces prophĂ©ties ou du moins y contribueront.

Quand j’aurai 30ans, je serai chef d entreprise …la parole de crĂ©ation est prononcĂ©e mais va t-elle trouver les conditions pour se rĂ©aliser ?

Comment ne pas se perdre dans ce dĂ©dale d’Ă©nergies? Comment se nettoyer pour se retrouver ? Comment rester dans la projection. Et comment exposer ses peurs pour mieux les vaincre?

J’ai reçu l’intime conviction qu’il n’y a rien de nouveau ( Eclesiaste) …vraiment rien de nouveau…ce qui a Ă©tĂ© …sera! Donc pour rĂ©pondre au point prĂ©cĂ©dent, je dis Qu’ il faut ĂȘtre Ă©goĂŻs-altruis-te Et croire.

Ouiii c’est antinomique mais c’est l’Ă©quation Ă  rĂ©soudre pour ne pas se perdre en chemin. C’est ce qui fait que chaque ĂȘtre humain a son dosage.

Il faut ĂȘtre assez Ă©goĂŻste pour s’aimer soi-mĂȘme. Penser Ă  son bien ĂȘtre et Ă©quilibre personnel. Il faut ĂȘtre assez Ă©goĂŻste pour faire ce qui est bien pour nous-mĂȘmes…Pour continuer Ă  rester dans la projection. Nous aurons beau nous l’entendre dire… tant que ce n’est pas “rĂ©vĂ©lĂ©” Ă  notre intelligence…Ă  notre esprit…cela ne servira Ă  rien.

Il faut ĂȘtre assez altrusite pour aimer les autres, penser Ă  leurs bien ĂȘtres. Et les traiter rĂ©ellement comme nous-mĂȘmes.

Il faut croire car croire c’est avoir la foi et la foi est l’ennemie de la peur. Croire en nous, en l’humanitĂ©, en notre Dieu peu importe l’obediance, croire en l’univers.

Malheureusement ou heureusement cet Ă©quilibre est personnel.

A NOUS….

A nous ne pas nous perdre.

A nous de garder la bonne distance avec le “dehors”.

A nous d’agir ou pas et de choisir la source de notre action…la peur? Ou l’autre.

A nous de ne pas nous laisser embarquer dans une vie que nous ne voulons pas.

A nous de racheter le temps et de se remettre sur notre orbite.

A nous de nous aimer et aimer les autres avec la mĂȘme mesure.

À nous de choisir, car nous avons toujours le choix. Croire ou ne pas croire, Frapper ou retenir sa main, aimer ou haĂŻr, avancer ou rester sur place, se lever ou rester coucher, partir ou rester…la liste est infinie…mais il faut retenir qu’:

A nous l’avant-dernier mot et Ă  Dieu le dernier.

J’espĂšre que ces quelques mots resonneront dans vos Ăąmes et que vous partagerez avec moi comment vous rester ontrack …comment avez-vous dĂ©masquer vos peurs…etc

C’Ă©tait #LydiaUnchained about 2018 lessons !!!!😘😘😘😘😘

Ha oui avnt de partir, sachez que toutes les images viennent de Google ohhh…! Sauf la mienne of course .

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s