Être heureux

J’ai une amie qui dit que je suis une torturée 😂😂😂 j aime beaucoup cette image en fait parce qu’il y a beaucoup de choses en moi…je le sais … je le sens mais je ne sais pas si tout doit sortir…donc je me pose des tonnes de questions…donc je me torture 😉

Bonjour mes #Unchained!!!

Comment allez vous?!

Moi ça va! Et aujourd’hui je vous emmène dans une réflexion autour du bonheur, un peu comme dans “à la recherche du bonheur” le film avec Will Smith en premier rôle.

Être heureux qu’est ce que c’est au juste? Comment le mesure t-on? Comment le ressent-on?
Est ce un choix? Le subit-on?

En tout cas moi j’ai décidé  d être heureuse. Ça ne veut pas dire que je ne serai plus jamais triste mais que je définis mon bonheur par ma vie.

Si je devais définir le bonheur en terme de sentiment je dirai que c’est une joie intense qui nous submerge … qui nous réchauffe. Quand on est heureux on est joyeux voire festif. On se sent bien et épanoui(e). On sourit….on sort…on rit…on partage…on donne.
Mais souvent on lie cela à des événements particuliers qui surviennent…
Réussite…naissance…retrouvailles…Toutes ces choses qui font qu on sourit à la vie presque machinalement.

Mais est il possible à un être de décider de son bonheur? De décider d être heureux avec ou sans circonstances?

Je ne sais pas mais c’est très possible et je suis en cours de testing. Oui je suis mon propre cobaye!
J’ai pû constater que lorsque nous Apprenons une triste nouvelle,  comme à l inverse une bonne, nous adoptons la posture classique de la peine ou du bonheur. Donc quelque part nous sommes comme programmés à ressentir joie comme peine.

Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi? Ou n avez vous jamais eu envie de réagir autrement?

Moi si!
Même si j avoue ce n est pas toujours facile de contenir ses larmes.  Au travers des lectures et de ma petite expérience de la vie j’ai réalisé qu en fait à toute situation nous avons deux alternatives:
– gauche/oui/ faire and so on..
– droite/non/ne pas faire etc..

Et nous avons la capacité, à tout moment, de mesurer à court et moyen terme les effets de nos choix. Pas à long terme car ne connaissant pas l avenir, il nous est impossible de prévoir avec certitude sauf à pousser les statistiques très loin…

Mais au dessus de ces 2 choix nous avons aussi la possibilité d être heureux ou pas.

Si je schématise ça donnerait ceci:

État d esprit:

Être heureux
Ne pas être heureux

Situation :
vendre des arachides

Choix1: oui
Choix2: non

Si je choisis le path 1:
– être heureux et vendre des arachides oui … je ferai cette activité avec tellement d engouement que certains se demanderont à quoi je me shoot et tellement je serai prospère que l’on se demanderait quel genre d arachides je vends…”de nouveaux arachides?!!!!! ” 😂😂😂😂 (normalement C’est là où dans les livres il y a ndrl truc muche mais nous sommes dans ma tête ok? DonC comprenez seulement c est de l’ironie à la camerounaise )

Pour moi je vous vends un produit de luxe…un joyau…pour vous ce sont juste des arachides…

Si je choisis le path 2 être heureux et vendre les arachides: non, j assumerai les conséquences de mon oisiveté tout en cherchant d’autres opportunités et certains se diront …Huh celle là ne veut pas vendre les arachides alors que c’est tout ce qu’elle peut faire…elle croit “que” quoi? On ne fait pas toujours ce qu on veut …

Pour avoir eu ce genre de remarques je suis sûre que vous connaissez la suite.

Les path 3 et 4…

Ne pas être heureux et vendre les arachides oui
…finissent par un mauvais choix.
A mal faire ce travail de vente … tellement mal que rien de bon ne germera dans vos esprits.

Ne pas être heureux et vendre des arachides non
A être aigri par excellence…il choisit de ne pas être heureux et de ne rien faire pour l être et par dessus tout ça veut vous entraînez dans son aigreur et sa vision obscurcie de  la vie…de toute façon les gens sont contre moi…la vie est contre moi.

Tout ça pour dire que c’est vrai être heureux est avant tout un état d esprit que nous devons choisir, du moins je le pense. Ce n’est pas quelque chose qui nous est forcément dicté par les circonstances.

Avant je le lisais sans en avoir eu la révélation…je l entendais … je le comprenais même, pour vous dire…mais je n avais pas encore eu la révélation.
Quand je repense au film à la poursuite du bonheur, je pensais que Mr Smith le cherchait, mais en fait non, il l avait déjà en lui. C’est pour cela que vendre des aspirateurs était une passion frustrante …que dormir dans des le métro était une étape intolérable car CE path 1 était le sien.

Les épreuves ne le démontaient guère, il avait choisi de:
– d’abord être heureux ,
– ensuite regarder les circonstances
– et enfin faire des choix.

Quand je regardais les américains avec leurs grandes phrases bien agencées ou même de jeunes leaders s exprimer … je disais ok ok yeaaahhhh whatever
…moi aussi je suis heureuse
mais à la première contrariété je plongeais dans …cet espèce de trou à perdre Le temps, qui est la tristesse…la déprime…la dévalorisation de soi…
Vraiment bullshit je vous assure!

Je ne dis pas que je ne ressentirai plus de mélancolie, déprime ou tristesse…non. Je dis que je choisis d’être heureuse on the top of that.

Mon expérience personnelle en est à ses débuts je dois l admettre mais j’en perçois déjà les bénéfices. Actuellement je ne bosse pas…il y a quelques temps cela m aurait et ( m a même) affecté…mais avec ma théorie du choix du bonheur d abord, je suis heureuse et j avance. Ce que je voyais comme des portes closes je le vois comme des milliards d opportunités aujourd’hui.

Ce n’est pas facile d appliquer mon schéma des chemins à tous les domaines mais essayez et vous verrez ça marche. Certains penseront que ça revient à vivre dans une bulle … dans un rêve…mais j ai envie de dire quoi de plus beau que de vivre son rêve plutôt que de rêver sa vie?

😂😂😂😂 Okaaayyy je fais genre mais je vous joure walaaah il faut passer de “j entends à je le ressens”…de “I got it à I feel it”…

Attention ceci ne préserve pas des erreurs et des mauvais choix ah bah oui sinon la vie serait trop simple.

Revenons à nos dessins…oui parce que je voulais dessiner ça mais mon smartphone ne fait pas encore dessin…bref

Être heureux
Ne pas être heureux

Situation : besoin d argent
Choix 1: voler
Choix 2: demander

Faire le choix d’être heureux, être en besoin d argent et décider de voler n est pas un bon path (pour moi)…mais certains le font et vont peut être construire des villas et des châteaux en Espagne et être très heureux toutes leurs vies…et devoir assumer les conséquences de leur bonheur…
Vous voyez nooooon?!

Au moment où vous lisez ceci, êtes vous en proie à une interrogation?
Si oui écrivez sur un bout de papier:
H pour heureux (oui parce qu on fait le choix de la joie d abord)
S pour situation
C1 pour choix 1
C2 pour choix 2

Et tracez votre path optimal…pensez y et dites moi si votre esprit ne vous créée pas des milliers de possibilités là où tout vous semblait flou?!

Ce que j observe c’est que la plupart nos esprits sont conditionnés autrement:
Situation : il pleut
Heureux/pas heureux: je suis pas heureux la pluie c est chiant
Choix: je reste chez moi

Alors que nous pourrions nous dire …

–> Heureux/pas heureux: je suis happy
Situation: il pleut
Choix: je sors <–

…et de perspectives nouvelles s ouvriront à nous.

Bref j ignore si vous percevez toutes mes pirouettes mais je crois que j'ai trouvé une façon de m alléger l esprit.

Tout le monde ne me comprend pas toujours… et à vrai dire ce n'est pas le but mais tout le monde devrait être heureux.

Oui je vous entends…si tu perds un être cher…mais je vous déjà trop aidé hein…

Voilà c était votre maboule de service.

#Unchained about happiness!

Blessée

Hello mes #Unchained de la vie!

Janvier est passé comme une flèche et je réalise que je n’ai publié aucun de mes textes. J’étais dans une attitude hybride entre la motivation, l espoir, l espérance même et le découragement, la mélancolie, le blues…est ce que vous connaissez la mixture là…ça fait comme si ça va mais comme si ça ne va pas…

Je me demande même souvent si je suis normale. Bref j étais dans ce flou artistique 😂😂😂 flou spirituel…non pas flou bipolaire parce que je ne me levais pas un matin heureuse et l après midi je sombrais dans la dépression non…je me levais “flou” une fois!

Quand on me demande ça va? Je dis oui hein je suis debout! Donc ça va parce que commencer à expliquer que oui ça va, parce que techniquement effectivement ça va mais, tactiquement c’est un genre là, je crois que ça ne veut pas aller mais comme la technique est là …bref vous même vous voyez…

Enfin il faut dire que je sors des jupons de maman donc la déprime post-237 *

* DP237: maladie psychologique dont les manifestations commencent par
– une sensation de froid aiguë (de 30° à 0° le corps accepté mais le cerveau deny “deenaï”…
– par un rejet de la réalité: retour en occident
– envie pressente de retourner au 237 malgré toutes les frustrations locales
Celle ci peut durer d’une seMaine à 1 mois selon la durée du séjour. Et passe par une cure de désintoxication. La guérison est accélérée lorsque la janviose (on en reparle later)a pris ses quartiers dans les comptes bancaires.

Je ferme l énorme parenthèse…donc la DP237 était au plus fort. Heureusement que je suis bien entourée walaï talaï et que j’ai en moi une “joif” (joie et soif) de vivre sans limite…C est vrai que j’ai été un peu malade physiquement parce que le corps ce n’est pas la machine hein si l esprit est OP souvent le corps met la cale aka ici j’boug’plus!

En fait là je m arrête parce que je me suis perdue…à force de faire des parenthèses…ah voilà … krkrkrkrkrkrkr

Donc j étais dans ce brouillard émotionnel du coup j écrivais, je mettais en brouillon, j effaçais, je recommençais, ainsi de suite et le 1er février est venu! Et je me suis dit quelle perte de temps! Moi fervente adepte du “profit” de temps…bref ça aussi c’est autre chose…nooooon enough lève toi et écris! 😂😂😂😂😂
Vous ne saviez pas j’ai Jésus dans mon coeur c est lui qui remix les passages bibliques comme çà…

Pourquoi blessée ?

J ai donc ouvert mon wp et j’ai écrit blessée parce qu’ aujourd’hui je suis une femme et je réalise que nos vies ne sont pas simples et que j’ai été beaucoup blessée par mon entourage, la société, la vie et sans réaliser je suis juste passée à autre chose. Bonne attitude ou pas je pense que beaucoup vive ces choses mais n en parle pas.
Sans jouer les victimes mais la violence de la société vis à vis des femmes est inouïe et tellement “normale” qu’elle en devient imperceptible.

Blessure 1: le (mon) physique

Ma plus profonde blessure est celle là car elle est la plus ancienne et ce n’est pas parce qu aujourd’hui tout le monde  est size 0 à coup de régime et de scapel que je me sens plus normale.

Quoi? Vous n avez jamais remarqué? Bah non parce que moi non plus je n avais jamais remarqué que j étais différente…parce qu en fait je ne suis pas différente…C est juste mon corps…je n y pouvais rien si j étais mince…quand tu es ado et que tout le monde te fais tes réflexions sur ta minceur (t es formée comme les blancs…t as vu tes cuisses??? Où sont tes fesses…t as vu tes bras..?)…ou qu on te fait comprendre que tu n es pas franchement dans les critères de beauté du moment (aka pas de forme pas de gars…)…ça blesse oui je le dis!

Ma mere m envoya à Baffoussam pour que je m étoffe… et Ça m a suivi jusqu’à la fac…et même encore aujourd’hui…les remarques du style …mince comme lydia me “touchent” parce que pourquoi moi? Je suis pas une tête de turc…
Inconsciemment tu te mets à manger tout le temps…n importe quoi…à n importe quelle heure…même si tu sais que tu vas finir avec une indigestion …tu manges…tu perds les bonnes habitudes que tu avais …tu n oses pas trop porter ci…porter ça…

Oui C’est violent parce que ça te met en opposition avec toi même avec ta capacité à t accepter. Après une N-ieme pseudo crise de “je croyais avoir pris du poids” il y a quelque mois j’ai give up…J ai dit fuck! On ne se rend pas compte comment insidieusement la société affecte les femmes …et moi qui aime courrir le seul sport q j’ai jamais vraiment aimer pratiquer (du sprint au footing) je me voyais avoir des états d âme du style…si je run trop je vais mincir si je mincis ça va encore parler …et si on peut croire que je run pour mincir … et si …et si … bon je ne run pas mieux je mange…je ne sais pas si vous voyez le truc…

Si tu me lis et que tu te sens enfermée dans ce complexe…dis toi que tu es U.N.I.Q.U.E car j’ai compris que je suis libre et unique. Et même si je manifestais un détachement (sincère) par rapport à ça …de temps en temps cà revenait… Nous sommes toutes libres ou nous devons nous libérer et même si ce n’est pas facile d ETRE et de l ASSUMER il ne faut pas laisser les mots, les images te brouiller le cerveau. Ça prend du temps donc souffre de trouver ta voie 😂😂😂😂😂 ha bah oui hein! Personne ne va te dire j’ai fait ci ça et ça a marché et tu fais chez toi ça marche même même …find your own way darling!
Parce que justement tu es unique et ce sera ta potion magique à toi. Je veux juste te dire que beaucoup passe par là. Image de soi! MBraaaaaahhhhhh!!!
Libérée eeeeeeeeeeeee….délivrée eeeeeeeeeeeee 😂😂😂;)

Blessure 2: la mort

Oui la vie nous arrache des êtres spéciaux et ça nous brise … mais tellement…que des fois même les larmes ne peuvent exprimer notre douleur. J’ai perdu 2 hommes de ma vie et dans ma vie que je porte dans mon coeur et tous les jours que Dieu me donne j essaie d être sage en leur mémoire.
La mort est la vie et chaque jour que nous passons ici est une bénédiction inespérée mais nous avance vers elle. Avant j avais peur…je l avoue…J étais tétanisée mais aujourd’hui je l accepte avec espérance car je crois en la vie éternelle.
Mais en attendant cette rupture d un être aimé est dure et violente. Tu réalises que tu n as pas eu le temps de….pourquoi lui? Et ses projets….et pourquoi la terre continue de tourner….mais arrêtez …il est mort! Arrêtez…stoppez tout…moi pourquoi je suis là je mange … je ris … je dors dans un lit…
Bref c est un tourbillon de questions…et sans mentir j’ai trouvé mon réconfort en Dieu. Et je ne dis pas que je ne serai plus triste si un être part, non, je dis que je sais comment accepter cela.

La mort a ce caractère définitif et absolu qui me fait froid dans le dos et c’est une blessure qui ne se referme pas…qui n a pas de remède…tu vis avec c est tout.

Blessure 3: l amour

Je le prend ici au sens large…famille, amis, couple…bref tout l amour qu on peut donner à un être.

Je vais commencer par le couple parce que c’est le dernier type d amour que j’ai expérimenté.
Pour l instant mon amour maternel est intacte. LoL

Quand une femme aime…non quand j’aime c est de façon entière et alors quand je donne mon “corps” c est mon tout. Je ne peux pas venter d avoir un tableau de chasse fourni parce que j’ai toujours été difficile mais absolue et souvent je n ai pas reçu en retour cette absolutisme. Oui j’ai été cocue et bafouée ohhhh les grands mots…mais il fait dire ce qui est. Dans nos sociétés c est soit cocue et tais toi … on ne quitte pas un homme parce qu il te trompe. Je dis faux! Et ceci pour plusieurs raisons… vous me direz tromper c est tromper mais je dis encore faux…mais c est un autre debat qui implique mes croyances chrétiennes…
Revenons à la blessure… loooool j aime trop m éparpiller.

C’est une blessure contrairement au deux autres commencent par l orgueil…avant même les questions…les suppositions…les colères … les suites réconciliation/rupture…C est d abord comment il ou elle a pu faire ça …me faire ça à moi…moi qui t ai tant donné…moi qui t ai tant supporté…et pour qui? Pour quoi? 😂😂😂😂😂 “Oui parce que ce n est plus un être humain ça devient quelque chose”…

Chuuuuttttt ca reste Entre nous hein…je me suis toujours dis quitte à mourir sous les roues d une voiture …je préfère mourir sous les roues d une mazzerati que sous celles d un opep…😂😂😂😂 non sérieux! Vous même?!

Bon revenons à notre blessure, c’est une blessure qui te sort du monde des bisounours, qui te fait douter de toi…qui te fait douter de ce que tu apportes a l autre…qui te fait douter de ta vie…C est fort hein cette affaire de tromperie! Un jour j ecrirai dessus…comment j ai guerri? Je ne pense pas qu on en guérisse sincèrement. Soit on arrête avec la personne soit on continue mais dans tous les cas ça reste là. On pardonne mais on n’oublie pas …du moins dans mon cas ça m’a permis d être plus mâture, d’ouvrir les yeux sur la complexité des relations amoureuses et sur la duplicité de l entourage…

Rooooohhhhhhh la la là la …la transition!!!!!

Oui l entourage…les amis…tout un chapitre, et si vous êtes comme moi …si vous aimez les gens…accrochez vous parce que c’est compliqué!

J avais déjà écris sur ma conception de l amitié et dans cette façon de faire il était évident que j’allais à la pêche à la blessure amicale. On attend toujours un certain comportement de nos amis. Même moi je dois l admettre. Et lorsque ce comportement n est pas au rendez vous le coeur se serre…

Il n est pas étonnant que des amitiés volent en éclat parce qu on ne réalise pas que les gens évoluent…les situations … les priorités fluctuent…combien de fois on a entendu n est ce pas elle a un travail? Elle nous calcule plus…elle a de nouveaux amis…on se parle plus…ou alors lorsque tu découvres que tes secrets sont dévoilés à tort et à travers…jalousie, trahison, envie, concurrence…ça fait mal quand tu avais mis une certaine loyauté dans une relation.

Enfin la famille où les blessures sont douleureuses parce que c’est ton sang mais moins fréquentes quand même. Je ne veux pas trop m éterniser sur ce dernier point.

Si un petit mot quand même j ai été quand j’ai réalisé que j’attendais un soutien qui ne viendrait jamais ou qui n est venu que par intérêt “autre” ou alors lorsque j’ai vu les gens se détourner pendant les périodes moins fastes. C’est assez difficile parce qu on m’a fait grandir avec l’idée de la famille soudée mais le niveau de soudure on ne me l avait pas bien expliqué. M en suis je remise?
Oui étrangement et inconsciemment je guéris assez bien des blessures familiales …

Enfin j’ai découvert ou non, compris…compris est le bon mot, j ai compris que la famille est un labo …un échantillon de la vie en société.
Oh ça va! Moi je n avais pas encore tilté!

Wehhhh j ai à écrire hein mais je laisse comme ça pour aujourd’hui.

Voilà mes 3 grosses blessures mais je suis reconnaissante d être passée par là parce que c’est aussi les blessures qui M ont forgé. Je n en demande pas d autres non ohhhhhh …juste un bout de moi pour vous “nourrir” vous.

Toutes les femmes ont des blessures…et toi quelles sont tes blessures…

krkrkrkrkrkrkr #prettywoman

Bisoooouuuuuuuuuu et comme d habitude je corrige les fautes après!

#Unchained about life!

Ils se marièrent et eurent…

….Beaucoup de problème!!!!

Bonjour mes Unchained !!!

Il y a longtemps que je n’ai rien partagé avec vous pourtant ce ne sont pas les sujets qui manquent, et ces derniers temps je pense que je vis une crise de la trentaine qui me fait revoir tous les aspects de ma vie différemment.

Aujourd’hui je veux parler du mariage…ca fait deux ans que je me suis mariée et j’ai envie de partager les leçons tirées de ces deux années de montagnes russes. Le voyage n’est pas fini, non, mais au bout de deux ans je me suis re demandée pourquoi j’ai fini par me marier.

Le POURQUOI

Je ne vais pas innover non, vous avez déjà dû le lire un millier de fois mais la 1ère raison pour laquelle je crois que je me suis mariée, c’est que j’ai été convaincue d’avoir trouvé un père presque parfait. Oui la perfection est d’un autre univers. Je ne sais pas vous, mais lorsque j’envisageais plus jeune, le mariage je me disais que mes enfants ne devaient jamais se retrouver à la rue. Je me disais lorsque je ferai un enfant je devrais être capable de l’assumer seule et lorsque je me marierai, je devrais m’ assurer que mon mari et/ou ma belle famille puisse s’occuper avec amour de mes enfants même si je n’étais pas là.

Ensuite sont venues mes convictions religieuses, c’est un sacrement de Dieu et je me devais de respecter ce en quoi je croyais plus ou moins parce qu’à l’époque je dois avouer que j’étais une désabusée du mariage loooool mais par respect et crainte pour Dieu, je savais que je devais le faire.

Enfin je dois dire que la sécurité de mes enfants, à un moment de nos vies, il ne s’agit plus seulement de nous mais des nôtres, et j’étais maman. Je me suis rendue compte qu’il était important de lui donner un vrai cadre familial, une sécurité psychologique, une légitimité aux yeux de la loi. D’aucuns m’ont dit oui mais quand un reconnait son enfant c’est suffisant…moi je dis non, car reconnaître ne confère aucune obligation. Le mariage confère cette obligation d’éducation à minima, que la reconnaissance n’exige pas. Enfin, il fallait bien continuer à construire avec mon LP et avoir d’autres enfants…

La société…m a t-elle influencée? je dirai Non car nous avons décidé de nous unir lorsque nous avons estimé être prêts et non parce qu’on nous le demandait. Aucune des deux familles ne nous a mis la pression, ni ma mère, ni la sienne. Les mariages autour de nous, nous réjouissaient…mais ne nous précipitaient pas vers le nôtre. L’âge qui progressait ne nous stressait pas trop non plus d’ailleurs…

 

L’APRES

aka après la cérémonie et les festivités …quand la vie reprend le dessus…

Au bout de deux ans, je fais un bilan, oui un bilan, pas de ricannement, ni puffffage 😀  😀  2 ans c’est une durée comme une autre, et je sais que je ne suis pas trompée mais je n’avais pas tous les points, et parmi ces points, les 2 essentiels pour moi, il y a:

  • la Vision et
  • Dieu.

La vision votre but ultime…

Dieu guide vers… ouvre le chemin vers…(La vision).. mais aussi La protège.., La bénit, pourvoie à son accomplissement….

Ex: être le couple le plus glamour de sa génération, oui c’est puéril et “terrestre”, mais avoir une vision, peu importe laquelle, est primordial. Etre les meilleurs parents terrestres de l’univers …être Barack et Michème O. de Bastos (Yaoundé) …être …être …être…bref vous l’aurez compris…et si c’est dans le plan de Dieu il bénira ceci, et même si ce n’est pas dans le plan de Dieu avec la loi de l’attraction vous y arriverez (Dieu laisse aussi souvent certaines choses se faire car elles concourent à sa Gloire même si nous ignorons comment).

Je ne vais pas mentir, c’est dur, je me suis remise en question à plusieurs reprises, et au moment où je vous parle je traverse une crise dans mon couple, mais je sais que je ne fais que la traverser parce que j’ai appris plus en deux de mariage qu’en huit ans de vie commune. Et non je ne crie pas (si si j ai crié et beaucoup par le passé et çà m arrive encore) je ne pleure pas (moi ne pas pleurer? huh i mean je ne pleure pas en public oui !!! mais dans mon lieu secret des fois i feel like ouuuiiiiinnnnnn je veux ma momooonnnnn 😥 😦 😦  ) surtout quand tout est tendu, le travail, les amis, le mari, toi même tu te cherches…GOD what’s wrong naaaaa????

Mais j ai aussi appris à sourire à travers les larmes parce que si je ressens de la peine, alors je vis, si je ressens de la peine alors je me mets en quête de la joie …la nature a horreur du vide, si je ressens de la peine alors je me lève et je donne de l’Amour…

Je pense que nous devons être honnêtes non pas pour dévoiler sa vie intime, ou pour donner du grain à moudre aux commères mais pour partager avec sincérité. Pour grandir…pour analyser…pour avancer…pour apprendre aux autres. Je constate que souvent les crises n’ont rien à voir avec le respect, ou l’adultère, ou la violence, ou les belles-familles (j’en reparlerai un autre jour) mais tout simplement avec “nous-mêmes”.

Ne nous méprenons pas, ces éléments ne m’auraient pas fait faire un autre choix concernant le mariage non, je me serai mariée mais ils m’auraient permis de travailler plus mon entrée dans le mariage et peut-être attendre un peu plus…un an, deux ans…et surtout anticipé sur certaines crises et prises de becs inutiles.

Même direction, même vision

J’ai toujours pensé que chacun devait ETRE avant de s’unir avec quelqu’un d’autre. Quand tu es, que tu as une vision de ce que tu veux, tu peux aimer et apporter à l’autre. Je continue de le penser mais il arrive un point où vos visions respectives ne matchent pas parce que vous n’avez pas UNE seule et même vision ou que vos visions personnelles sont antinomiques. Let me bring it down

Vision perso LP 1 veut être un grand comptable…il est sur le chemin … il a eu son diplôme d’expert comptable et vous vous êtes mariés, il va continuer à poursuivre sa vision et avancer dans ce sens

Vision perso LP 2 veut être une bonne mère au foyer et le devient après votre mariage…

Vision commune: avoir une maison, 5 enfants, 1 chien, 1e voiture.

Qu’est ce qui se passe?  vous assouvissez vos buts personnels, tout en gardant le cap… la direction de votre Vision. Là où Dieu intervient c’est qu’il va vous faire comprendre que lorsque Mme tombe dans l’adultère (je ne parle pas de maladie à la DSK) c’est le diable qui vient semer la mort pour vous détourner de vos objectifs. De toute façon si Dieu est un pilier de votre mariage, soit l’adultère n’arrive pas, soit il est détecté et contrecarré. C’est très schématique car la réalité n’est pas souvent aussi linéaire. Mais ce que je veux dire c’est que si votre but ultime est la maison, 5 enfants, 1 chien, 1e voiture, vous mettrez toutes vos forces à y arriver, et les bruits internes (pourquoi il travaille et pas moi), voire extérieurs (ta femme là alors, elle est seulement à la maison tout le temps?) ne vous perturberont que très légèrement.

Personne ne viendra, même pas vos propres démons vous dévier de ce chemin.

(Quand tu vois Beyoncé, ne pas se mêler de la bagarre entre son mari et sa soeur, tu comprends toute la dimension du mot FOCUS ! elle a un but et rien à part la mort ne l’en détournera…alors oui je me suis dit elle est insensible…elle est un robot…elle est trop forte…moi j’aurai plongé dans la mêlée…erreur…tu prends qui? tu laisses qui? comme on dit au Cameroun. Ta soeur? qui sera ta soeur à vie ou ton mari avec qui vous avez programmé d’être le couple le plus influent de la place? est ce que tu dois choisir entre les deux? non. à eux de se gérer. Tu réagiras posément, calmement en temps et en heure, pour le moment, tu “put on” ton sourire et tu sors de ce foutu ascenseur…FOCUS)

ATTENTION: ca ne veut pas dire que vous accepterez tout et n’importe quoi au nom de…mais de se dire NOUS voulons atteindre alors NOUS faisons tout pour.

ATTENTION: ceci n’est pas une exhortation au matérialisme

Toute chose doit être faite avec mesure et discernement.

Même direction, visions différentes

On dit souvent que se marier, s’unir c’est regarder dans la même direction, avancer ensemble, je dis, il manque quelque chose, il manque la vision commune, vous pouvez regarder dans la même direction mais ne pas voir la même chose. Vous pouvez avancer ensemble au même rythme et ne pas voir la même chose au bout du tunnel.

Je reprends mon exemple pour illustrer

Vision perso LP 1 veut être un grand comptable…il est sur le chemin … il a eu son diplôme d’expert comptable et vous vous êtes mariés, il va continuer à poursuivre sa vision et avancer dans ce sens

Vision perso LP 2 veut être une bonne mère au foyer et le devient après votre mariage…

Vision commune: aucune, pas très claire, confuse, changeante

Qu’est ce qui se passe?

Vous vivez comme si vous naviguez à vue, moindre erreur, étincelle, allume un feu, vous l’eteignez, 6 mois plus tard il se rallume vous l’éteignez…mais les cendres sont rouges. La voisine souffle dessus et ca reprend…chacun avance dans ses achievements perso et certainement dans l’achievement de son couple qui doit être, je ne sais pas moi réussir son mariage, qui en soit ne veut rien dire…réussir son mariage aka rester marié(e) et frustré(e) est un échec …en tout cas pour moi…et il n’y a rien de pire que se réveiller un jour et dire à cause de toi…à cause de toi…

Et si vous n’avez pas Dieu, pour vous recentrer, alors là…vous serez attaqués de tous les côtés…et sur tous les plans.

J’aime à le répéter je n’ai pas la science infuse mais je dis ce que je ressens, ce que je vis. Ce que je pense.

On ne se marie pas pour être comme tout le monde,.

On se marie et on s’adapte parce qu’il n’est pas possible de s’adapter à tout avant le mariage.

On se marie et on apprend car aucun des deux n’est Dieu.

On se marie et on grandit ensemble.

On demande à Dieu sincèrement de confirmer et bénir l’union et on se marie.

On observe et on se marie.

On s’examine et on se marie.

On sait qui on est et on se marie.

On est prêt à mourir au “je” …”moi” et on se marie. Ca c’est très très difficile.

On visualise et on se marie et vice versa…car je ne sais pas pour vous, mais moi je travaille sur cette partie avec mon LP. Je n’ai pas honte de le dire, notre vision commune n’est pas précise… Et personnellement plusieurs fois je me suis retrouvée à “aboyer” pour rien et à créer des situations de stress inutiles, qui perdent du temps… Donc pose toi la question, pose lui la question, qui veux-tu que NOUS soyons.

Lydia Un….

Et l’AMOUR…?

Je vois beaucoup qui disent ouf…enfin 🙂 🙂 🙂

L’Amour…l’Amour…krkrkrkrkrkrkrr noooooon ne partez pas, il existe! il est fondamental mais il est comme les saisons d’une année…il est fort en été …moyen au printemps…inexistant en automne, brulant en hiver…il vient il va…

L’Amour n’était pas dans mes raisons de me marier car c’était un fait…i mean… je vivais avec lui depuis huit et on avait un enfant …si ce n’est pas de l’Amour je perds mon latin. Donc oui l’Amour est dans la liste, certains diraient c’est numéro 1 pour se marier…j’apporte encore une nuance, c’est numéro 1 pour se mettre avec quelqu’un mais pas pour se marier. Car des fois, nous devons faire des choix et ne pas se marier avec l’homme que nous aimons de tout notre coeur. Car se marier implique un engagement à vie et personne ne peut jurer d’un Amour éternel à part Dieu. Car quand l’automne se présentera cela voudrait dire que nous divorcerons?

Je parle de l’Amour qui fait battre le coeur là hein…

L’Amour se travaille. L’Amour s’entretient. L’Amour se partage. Dans la pyramide du mariage je mettrai Dieu en base, la vision au milieu, et l’Amour en haut car c’est le plus fragile, et il peut tomber mais à deux et avec la base inébranlable de Dieu, on le ramasse et on le remet en haut…vous visualisez un peu?

Je vous tiens au courant dans 2 ans encore…il y a tellement de choses à dire sur cette histoire de mariage…la belle famille, les éducations respectives, les systèmes de pensées..plus tard …plus tard…love u my #unchained people.

(Dsl pour les fautes, quand je me mets à écrire çà sort comme çà sort, je corrigerai après!)

It was LydiaUnchained About Marriage!!!!

Ami(e) où es-tu ??? Me voici…

Je ne saurai écrire la mélodie de ce chant qui a fait partie de mes jeux d’enfance…
Jean où es tu? Me voiciii…
Jean où es-tu? Me voiciii…

Certains me diront où est le rapport…et je répondrai…
Ami(e) où es-tu..?
Ou non plutôt:
Ami(e) qui es-tu …avec la même mélodie que ce jeu. Il consistait à trouver qui est Jean et à l attraper.

Dans la catégorie RH ..rapports humains, l’un des plus tentaculaire est le concept de l’Amitié…oui CONCEPT!

I mean (oui que je fasse ma ‘cainri)…so I mean…dans les autres relations humaines il n y’a pas 10 façons d’être.
Vous l’avez déjà constaté non?
Père tu es père…il n y a pas plusieurs façons de l être.
Maman tu l’es…d une seule façon…hummmm quoi d’autre?
Épouse ? Tu l’es ou tu ne l’es pas…frère …soeur…même au travail, il y a patron et subordonné…
Les autres rapports humains sont factuels!

C’est cela… ou cela n’est pas!

When it comes to friendship?… ( laissez moi écrire je suis bilingue)…les choses ne sont plus aussi simples. Aussi linéaires…aussi limpides

Chacun y met ce qu’il veut…quand il veut…comme il veut.

Amitié

Cette fois je ne vais pas demander l avis de Robert, ni de Larousse…

Pour moi, l’amitié est :

– une relation, une interaction choisie et voulue (j insiste) par 2 ou plusieurs personnes…
– établie sur la base d’un ou plusieurs intérêts communs (l école, les sorties, les livres, la politique, l éducation, la famille, le village, l ethnie..)
– sans limite de temps

– une écoute constante…pas forcément présence …
– nécessitant un échange, une certaine réciprocité, un partage
– et un minimum d’attachement sentimental, de respect et de sincérité entre les personnes inter-agissants.

Oui je sais que tu as pris une feuille et as aligné tes amis:
– Beyoncé (lol) :
interaction choisie ✔
2 personnes minimum ✔
Intérêts communs (cheveux blonds…Jay Z ...) oui j’ai enlevé Jay Z parce que le mari de quelqu’un ça ne marche pas…
échange ✔
Amour et respect ✔

Bref…Beyoncé… est certainement ton amie.

Et je suis sûre que mes Unchained sont en train de faire cet exercice. Je le ferai moi même car je pense que je dois être la fille qui a le plus d’amiEs sur terre. J’aime à penser que Dieu ne m’a pas donné de soeurs de sang parce qu’il s est dit:
“Hummmmmm celle là?!!!! Non elle va trouver ses soeurs en route” … Donc jamais je n’aurai le plaisir de ressentir “ma soeur”…et j’envie ceux qui peuvent…d ailleurs quand j y pense il ne faudrait pas que je prive ma fille de ce plaisir…mais qui dit que c est le plan de Dieu?…

Huh je m égare!
ob_af82f6_l-amitie

L’amitié a cette souplesse qui fait que chacun y met ce qu’il veut et surtout le dosage qu’il veut…un peu comme dans une sauce lool…certains vont l’aimer épicée, d’autres pimentée, d’autres salée…Raison pour laquelle je disais que ce n’est pas une science exacte comme les autres RH.

Il manque certainement plein d’éléments dans ma définition mais si vous êtes mon ami alors vous avez au moins ça de moi. Est ce que j’ai la même chose en retour? Je l ignore et à la limite la vie me le dira et à ce moment là je m’adapterai…

Mes cercles concentriques

En fait ma façon à moi de gérer mes amitiés est d’imaginer des cercles. Hé oui…nous sommes en RH et ca se gère…

Le centre moi…of course

Le 1er cercle: mes frères, soeurs, mon LP

Le 2ème cercle : mes amis d’enfance avec qui le voyage continue, et se renforce

Le 3ème cercle: les amis que j’ai rencontrés en grandissant …dans la vie…

Les autres qui seront dès lors des connaissances et des personnes que j’apprécie beaucoup.

Après c’est le reste du monde ahahahahahahaha

Attention à quoi se joue l’appartenance à un cercle? A la vie, aux moments partagés, au feeling, je suis quelqu un de très sensible affectivement parlant. Ca veut dire que dans mon 1er cercle, il y a des amis d’enfance et dans mon 2ème cercle, il y a des frères…

Moi, la réfractaire aux nouvelles rencontres,  j ai rencontré des gens qui sont entrés directement dans mon 1er cercle parce que mon coeur me l’a indiqué…

Moi la traditionaliste des relations…quoiqu’il arrive on garde ses plus vieux amis…j ai vu des personnes de mon 2ème cercle ne plus être dans ma vie…

Je le disais plus haut…la vie…comme un train

Ce train…qui s’arrête à différentes gares…il y a ceux qui sont assis, ancrés…ceux qui montent…ceux qui descendent…

Je pense ne pas me tromper, en disant que tout le monde fonctionne comme çà. Ou devrait…

Je partage beaucoup de choses avec tous ces cercles…mes amis sont comme des vases…installés sur ces cercles. Ils me remplissent de toutes choses car ils sont remplis d’amour, de bonnes et de moins bonnes choses. Ces vases je les tiens comme des oeufs dans une cuillère …

course-oeuf-210x148

Oui car l’amitié est un vase fragile …un rien le fendille…le fragilise…un beaucoup le brise.

Alors je fais attention. J’observe, je fais les efforts quand c’est nécessaire. Du moins je crois. Je dis merci, je demande pardon (pas tout le temps j’avoue…Note: lydia apprend à demander pardon plus souvent)…Je boude…ah oui beaucoup…

Mais à la fin de la journée, j essaie de ne garder rancoeur à personne, à respecter chacun avec ses plus ou moins…car après tout il n’ y a que des choix et pas d’obligation.

J’ignore si je fais “bien” mais c’est comme çà que je le ressens. Je ne calcule pas, je ressens. Et en écrivant ma vérité sur l’amitié et ce que j’en pense, j ai visualisé des cercles sur lesquels sont posés des vases.

La théorie des vases communicants

Cette théorie n’est pas uniquement lié à l amitié mais à tous les RH, et de part mes statistiques, est à 80% destructrice de beaucoup d’amitié…

Deux vases qui communiquent sont des vases qui ont un lien comme un tuyau. Car à la base les vases sont fermés et chacun de son côté…ne se connaissent pas, pour ainsi dire.

Ce tuyau lie les 2 vases de telle sorte que si on remplit le vase de droite, le tuyau transfert au vase de gauche. Enlever le tuyau et il n’y a plus de lien entre les vases…

Un vase qui veut remplir un autre vase se déverse tout simplement dans celui ci…ainsi un ami qui veut se confier, va voir son ami et lui parle.

Lesson one: pour conserver nos amitiés arrêtons d’être le tuyau

Vous vous souvenez des cercles…imaginez je mets des tuyaux partout….un grand foutoir où les confidences des uns se retrouvent chez les autres qui n’ont rien à voir…

Je m’en suis rendue compte assez tôt et j’ai coupé tous les tuyaux pour mon bien et le bien de mes amies…ok si je branche le tuyau j’ai une bonne raison.

Nous ne réalisons pas souvent que nous blessons par cette pratique des vases communicants.

C’est une des autres règles que j’applique le plus souvent dans mes amitiés.

Je suis responsable de mon comportement vis à vis des miens et je m en tiens à cela. Si vous me trouvez naïve, soit…mais j’assume.

N’oublions pas: l’amitié est un choix

L’amitié n’est pas linéaire

L’amitié est un sentiment

L’amitié est d’abord ce qu’on donne

L’amitié est dans toutes les relations …même dans la famille…

L’amitié ce n’est pas la prise en charge lol je suis obligée de finir par là…

LydiaUnchained about friendship!

Quel est ton pedigree de Femme?

Alors aujourd’hui nous allons parler de la Femme … un thème qui m’ est cher…je l ai reçu en héritage. Et j ai envie de rendre hommage à mes aïeules et de dire à ma fille qu elle n est pas une fille comme les autres…

Oui je suis fière de ma race. Et j’ai appris qu’un peuple qui ne connaît pas ses racines ne se projette pas et ignore ce dont il est capable.

Oui je me considère comme un peuple parce qu’après moi il y aura des femmes par centaines et par milliers et si elles savent d’où elles viennent elles feront des merveilles si elles s en donnent la peine.

Moi?

Je suis fille de journaliste, petite fille d institutrices, et arrière petite fille de tradi praticienne.

OUI ! J ai du sang de winneuses!

Mon arriere grand mère BATE Epaka Lydia était célèbre dans tout Douala pour ses dons et connaissances surtout en matière de procréation. Vous ne vous rendez pas compte mais c’était une docteur Queen Femme Médecin (oui il faut bien que je vous donne des références…tout le monde ne connaît pas le Cameroun ni Douala…)

Mon AGM était donc une célébrité de son époque et tous les couples qui avaient des problèmes de stérilité passaient la voir. Quand j étais petite je ne compte pas le nombre de dames qui me disaient ….ta mémé m a permis de concevoir..sans ta mémé je ne serai pas née…est ce que tu “connais” le nom que tu portes?!…

Je ne comprenais pas mais j étais fière. Je ne la connaissais pas mais j’ en étais fière.

Vous avez dû vous dire …pourquoi elle a mis “s” à institutrices…parce que mes deux mamies étaient maîtresses d’école! Hé oui rien que çà…Et l’une d’elle a été dans la promotion des 1ères femmes qui ont obtenus les BACC au Cameroun.

Dieu a voulu que les deux élèvent leurs enfants seules …une par choix…oui mamie Anne avait décidé qu’elle gérait sa vie sans attache et l autre Dieu avait décidé de lui reprendre son mari…

Bref des Femmes seules qui ont mené leurs barques. Et dont j en suis encore plus fière!

D ailleurs le marché de Deido…He bah c’est ma mamie Ernestine qui l a créé…he oui! C’est ma mamie à moi!

Et si je parle de maman? Ma précieuse?

Elle est journaliste, et m inspire tous les jours que Dieu fait. Elle a aidé à mettre en place la télé de la CRTV oui rien que çà. Et elle a choisi d’être près de ses enfants à Douala, plutôt que de poursuivre une carrière qui s’annonçait scintillante à Yaoundé. Elle est à l’origine du projet  Le Pas Féminin  et bien d’autres encore.

Alors si vous me voyez bomber le torse, si vous pensez que je suis imbue de moi…ne cherchez pas, ca vient de là, ca vient de mes femmes et encore, je ne vous ai pas parlé de mes tantes…soeurs de mes parents.

Pourquoi je dis tout çà? 

Parce qu’il est essentiel pour un enfant, une jeune fille, de se construire avec des repères. Si j’avais sû que mon aieule était médecin, plus tôt, peut être aurai-je eu l’ambition d’être médecin…me comprenez vous?

Si vous donnez à un enfant des repères, vous semez en lui la graine du “possible”, la graine de “je peux”…et à partir de là, vous lui avez donné la moitié du carburant qu’il lui faudra dans sa vie d’adulte.

L’être humain a des ressources incroyables et lui montrer de quoi son “passif” est fait, a tendance à lui donner ailes.

Quand je vois une vendeuse de beignets, je ressens de l’admiration parce qu’avec ses beignets, elle peut permettre à ses enfants d’aller à l’école, en leur disant, j’ai fait les beignets, vous aurez des restaurants…

Ne dites pas à une enfant: “tu ne peux pas“, “tu ne comprends pas“, “tu es qui?”…dites lui: “tu peux“, “tu viens d’un peuple vaillant”, “tu viens d’un peuple uni, fort“…car tout le monde à UN rôle dans la société et nous n’avons pas le droit de brider les jeunes filles. Nous n avons pas le droit de leur dire, “ce n’est pas pour les filles”…”ne fais pas ci…ne fais pas ca…si je n ai pas fait…ce n est pas toi qui fera…”

Montrons leur de qui elles tiennent et regardons ce qu’elles deviennent.

Je ne parle pas de prétention ni de fierté mal placée, car il ne s’agit pas de dire je suis fille de femme forte et de s’asseoir sur des lauriers qui ne sont pas les nôtres ou d’attendre une reconnaissance quelconque, mais de faire honneur à celles qui constituent notre lignée et tirer les meilleurs enseignements possibles pour faire pareil sinon mieux.

Je ne parle pas non plus de vivre par procuration…de faire subir une pression impossible à nos enfants, à nos filles…pour qu’elles honorent leurs lignées…NON.

Je parle d’être juste, juste dans la transmission de cet héritage, assez pour qu’elles sachent qu’elles peuvent faire ce qu’elles veulent et assez pour être libres d’aller vers leurs aspirations…

De qui tenez vous?

Si vous savez d’où vous venez, vous savez où vous allez.  Femmes soyons fières de qui nous sommes, et inspirons nous de nos mères, grand-mères, AGM…sachons garder notre fierté et dignité, nos valeurs.

Affirmez vous!

Alors, je vous demande quel est votre pedigree de femme?

Lydia Unchained About #roots

De Moi à Stéphane

Bonjour StéphaneUnchained, oui tu fais parti des #unchained car tu as un parcours de “ouf”

Je me permets cette proximité qui j’espère ne t’offusquera pas. Je me sens plus à l’aise en te tutoyant. Ceci n’enlève en rien le respect dû au fait que nous ne nous connaissons pas.

J’avais commencé à écrire un papier sur la malhonnêteté intellectuelle quand l’annonce de ta situation administrative est arrivée sur les réseaux. Il s’agissait de parler du fait que nous nous mentons à nous mêmes et par ricochet aux autres, en leur présentant ce que nous ne sommes pas.

Du coup, ton cas est donc tombé à pic et passé le “buzz” médiatique, j’ai décidé de ré-adapter ce papier.

Ta situation

Pour revenir, sur les faits, il a été porté à la connaissance du public que tu serais “sans papier”. Un vaste terme qui a soulevé beaucoup de questions. Sans papier ou non français…? sans papier = non français? sans papier ET non français? A cela, tu as répondu avec un argumentaire pour le moins douteux qui a encore ajouté plus de confusion à la situation…D’autres informations ont encore filtré sur la durée de cette situation ou même sur ta situation professionnelle mais ce ne sont que des suites logiques à la médiatisation de ta situation. Au final, ce n’est toujours pas clair…quelle est-elle réellement? Il n’y a que toi qui le sache.

SANS PAPIERS

Pour les personnes de la communauté africaine vivant en France, un SANS PAPIERS est une personne qui n’a aucun justificatif pour séjourner/résider légalement en France (du simple visa, en passant par un récépissé jusqu’ à la carte d’identité française). Pour la presse (certains certainement) et les français qui ne connaissent pas forcément cet aspect du séjour en France (car jamais confrontés à cela) SANS PAPIERS, sous entend ne pas être français, ne pas avoir la nationalité française qui permettrait d’exercer des droits civiques dont tu te revendiquais alors un fervent garant.

Le titre de cet article qui a dévoilé ta situation administrative a certainement été choisi pour faire le buzz. Le moins qu’on puisse dire c’est que çà a fonctionné.

SENTIMENT D’ APPARTENANCE

Comme tu l’as vu, je ne suis pas là pour savoir si tu as un document qui justifie ta présence sur le sol français mais plus pour dire qu’il y a une profonde différence entre le sentiment d’appartenance et la nationalité. Et de plus, nous nous devons d’être honnête envers nous même au risque de se retrouver dans des situations telles que celles ci.

Pour aller dans le sens de ton argumentaire, j’ai été comme toi, et même pire, car pour moi les gens déduisaient que je suis française…”tu es française non? vu tu es née en France“…et je ne disais pas non! Mes amis, ma famille savaient les tenants et les aboutissants mais pour ceux qui n’avaient pas “besoin” de le savoir je taisais la suite…surtout dans le cadre professionnel car je voulais conserver mes chances d’avancer dans le processus de recrutement.

Je me suis toujours sentie “française”. Mes parents ont fait leurs études en France… se sont mariés ici… Mes tantes, mes cousines sont françaises, j’ai été à l’école primaire en France, j’ai fait mes études en France…ma grand mère a même été maîtresse  d’école en France…je peux te citer une palanquée de raison qui me faisaient me “sentir” française et nous sommes des millions à pouvoir en faire autant, nos cas sont très loin d’être exceptionnels…mais tout ce que j’ai cité plus haut, ne sont que des attaches… se sentir français, vivre en France, partager les opinions ou choix politiques de français ne fait pas d’un individu un français (et ceci est valable pour toutes les nationalités du monde) et tu le sais. Ces éléments apportent un plus à toutes les demandes mais ne font pas d’un citoyen un français.

HONNETETE OU DENI

Cette histoire donne l’amère impression que certains se considèrent au dessus des autres…nous sommes tous noirs en France et de France mais “je” ne suis pas venue à la nage. C’est très vrai! Tout autant que le fait qu’ une fois à la Préfecture de Police, vous faites le même rang et vous devez remplir les mêmes conditions, les mêmes cases à cocher pour prétendre à un séjour régulier sur un territoire qui n’est pas le vôtre.

Alors comment pourrait-on renier ce droit de séjour à l’autre? Alors que nous sommes en quête du même sésame? comment puis-je engager un combat qui n’est pas le mien? Comment aller défiler, militer aux côtés de personnes qui me combattent ? (Me = personne sans titre de séjour peu importe la raison)

Est-ce que je considère que ma condition de “sans papier” n’est pas la même que les autres du fait de mes attaches à la France…?

Comment puis-je accepter un poste à responsabilité nécessitant d’avoir les attributs de citoyen et de nationalité alors qu’en mon âme et conscience je sais que je ne les remplis pas???…Il ne faut peut-être pas être français, pour être président des jeunes de l’UMP, mais dis moi, dans quel pays du monde, une personne de nationalité étrangère viendrait diriger une partie importante d’un parti politique? …ici encore, est ce que je le fais en préjugeant du traitement plus rapide de ma situation de part mes attaches diverses?

Quelle aurait été ta réaction si tu étais simple membre du parti, en apprenant que le président des jeunes, se comporte et semble se revendiquer d’une nationalité qu’il ne possède pas encore. Ne serais-tu pas confus?

D’un autre côté, l’opposé de celui ci dessus, es-tu dans une logique selon laquelle, tu t’inclus réellement dans les personnes “sans papier” ou “en attente de régularisation/clarification de situation” – même si ceci n’est que momentané pour toi – et de ce fait, tu estimes que tu pourrais être reconduis à tout moment à la frontière. Mais aussi que tu ne mérites pas non plus le droit de vote…

Si c’est ton schéma, ceci me semblerait cohérent et tout à ton honneur, de t’infliger le même traitement que tu sembles préconiser pour les personnes dans certaines situations.

Mais reste toujours la question de prise de responsabilité, car si je vais dans cette logique, ton honnêteté morale ou plutôt ta volonté d’égalité de traitement pour tous, ne t-aurait-elle pas pousser à décliner cette proposition car tu ne méritais pas d’occuper ce poste pour le moment?

VIDE JURIDIQUE: mis en évidence?

Ce qui m’a semblé clair, c’est que tu es quelqu’un d’investi dans la vie politique. Et qui est sans doute victime du vide juridique qui existe depuis des décennies en France au niveau du changement de statut. Lorsqu’un étudiant finit ses études, commence pour lui, un parcours du combattant pour changer de statut. Ce qui pousse certains à multiplier les inscriptions à la Fac, pour conserver un titre de séjour, en attendant d’avoir un emploi…C’est encore plus difficile pour les personnes qui ont fait toutes leurs scolarités (primaire, secondaire et universitaire) ici en France sans jamais demander la nationalité (par ignorance ou conviction que ce serait une simple formalité pour eux), car ils se retrouvent coincer, entre un pays qui n’ est le leur (administrativement) mais où ils ont toujours vécu et un pays qui est le leur, de part leurs origines, mais qu’ils ne connaissent pas.

Que font les politiques pour remédier à cela? A ma connaissance rien, à part interdire, les changements de filière après un bac+5…

Ton cas aura permis de mettre ce problème en évidence et j’espère que tu introduiras cela dans la liste des combats menés par toi et ta famille politique…

Soutenir Stéphane ou pas?

Ce qui a marqué ce débat c’est le positionnement de l’opinion, que ce soit les soutiens ou les détracteurs. C’est parti dans tous les sens, mais les positions que je n’ai pas comprises sont celles de ceux qui pensent que du fait que Stéphane soit noir, il a droit au soutien des autres noirs…

Il ne s’agit pas ici de faire un lobbying noir…”ne touche pas à mon noir” . A mon sens, il n’y a aucune cause “noire” derrière, il n’y a pas d’attaque à sa condition de “noir”. Ce n’est pas parce qu’il est noir qu’il en est là mais sans doute à cause une lenteur administrative (ou vide juridique). Il aurait été violet sa situation aurait été la même. Il ne faut pas crier à l’agression des noirs à tout va.

Il n’ y a “rien” à soutenir, à part par compassion pour sa lapidation médiatique…lot de tout personnage public.

Il est dans la même situation que des millions de personnes. Et le soutenir, reviendrait donc à demander la régularisation de toutes ces personnes…ce qui, moi ne me pose aucun problème mais n’est pas franchement la ligne affichée par son parti.

Il ne s’agit pas non plus de remettre en cause la personnalité et son parcours, mais de comprendre comment cette situation est possible en 2015. Même si je l’ai dit plus haut, je ne comprends pas pourquoi il a accepté sachant sa situation, je comprends moins encore, et je trouve encore plus pervers, le fait qu’on lui ait proposé ce poste en connaissance de cause.

Stéphane, de moi à toi, je ne maîtrise pas les méandres de la politique mais il paraît que tu as été utilisé à des fins que nous découvrirons dans le futur…l’avenir nous le dira…Mais qu’ à cela ne tienne, je suis sûre que tu sortiras grandi de cette parenthèse car il le faut si tu veux rester en politique.

J’ai dit que je ne voulais pas savoir??? j ai menti !!!! Now de toi à moi, mbom quel est le powpow way…?

LydiaUnchained about ST

.

MomFree

Je suis une passionnée de relations humaines…non une “intriguée”…c’est mieux…j’aime comprendre, analyser les interactions entre les gens.

congratulations - signed contract

Et forcément la première interaction que nous avons est avec notre mère…

images

(ahann vous avez vu je mets des illustrations now LOL…j apprends, j apprends…)

Une relation sur laquelle je suis sûre les plus grands penseurs se sont penchés en long et en livre. D’ailleurs j’essaierai d’en lire quelques uns.

Pas besoin de dire j’aime Maman. Nous avons une relation fusionnelle. Je suis fille unique et elle est mère unique comme toutes les mamans…

Ce qui m’a frappé c’est à quel point je lui ressemble malgré des années de construction de MA personnalité! Tout ce travail pour être moi et au final je suis elle?!!! non il y a un truc qui coince!

Je dirai que j’ai vécu 3 temps forts de coupure (couper non?! Action de couper…c est le mot que j ai trouvé, pas rupture il ne me va pas dans ce contexte)…du cordon avec maman:

– ma naissance …mais çà euuuhhh… à moins d’être Lucie(De Besson lol je viens de lui attribuer un patronyme Lucie De Besson 🙂 ), je ne peux vous en parler

– ma renaissance religieuse…

– ma “mise en couple” …Ok çà ne se dit pas mais j’ai envie…je vous ai dit que je parlais comme je le sentais…:-D

Ma naissance

un 08 Mai de l’an….

#cordonphysiquecoupé #cordonpsychologiqueenplace

Ma renaissance religieuse

J’étais en 3ème…ma tata m’avait emmené à son Eglise réveillée – ce que ma mère a détesté – mais j’étais en quête de moi…de sensation…de liberté…en fait j’étais une ado quoi!

Ce passage a marqué notre relation car elle était comme un guru pour moi. Avant, elle était parfaite, avait tout juste sur tout…(mais que savais-je de la vie?) …je croyais tout ce qu’elle disait, je ne faisais que ce qu’elle voulait quand elle voulait, comme elle le voulait. Ses paroles étaient d’or…Et dans cette église, l’on m a dit ta mère n’est pas ton dieu…wwaaaooouuhhhh la révélation…comment? elle m’a mise au monde! elle m a nourri, logé, blanchi, bichonné, chouchouté au max…C’est Dieu non?!!!! bahhh non !

Et comme il y avait Dieu il fallait qu’elle descende d’un cran…vous comprenez…c’est pas possible deux dieux…j’ai donc remis en perspective tout ce qui nous reliait (oui en 3ème j’avais déjà des problèmes problématiques LOL). Maiiis…mais je me suis rendue compte qu’effectivement je lui vouais presqu’un culte …et selon Dieu ce n’était pas bien car Dieu c’est lui …maman a donc perdu un rang.

Je crois que çà (ma renaissance religieuse) a duré le temps d’une année et s’est étiolée mais ma relation a maman a évolué…#cordonpsyfendillé !

Ma Mise en couple…

LL: Ma’a j ai quitté mon copain…

MOM: Ohhh c’est qu’il ne te méritait pas…

LL: Ma’a j’ai rencontré quelqu’un

MOM: ah oui? c’est qui? il a quel âge? il fait quoi? il a été à l’école? ses parents? THE question il a ses papiers? il habite où, vous vous êtes rencontrés où?…

INTERROGATOIRE !!!

téléchargement

Libération de la gardée à vue après 72h!

Bref ! est ce que je lui demandais une permission? jusqu’aujourd’hui je l ‘ignore mais j’avais l’impression de lui donner une information, pas de lui demander son avis…je ne lui ai pas dit que je me mariais quand même?!..

Ce qui a changé avec cette “m.e.c” c’est que je me suis retrouvée très vite entre deux feux ardents !!!

Feu maternel qui veut mon bonheur et feu passionnel qui veut mon bonheur sans ma mère au dessus …lol

Ce que j’ai découvert? c’est que maman a des défauts! nooooooooon?!!!!!! la claque de ma vie! Ce que je voyais comme une qualité peut être perçu comme un défaut? noooon?!!! comment est ce possible!

Ma mère serait-elle une belle mère comme les autres?!!!

Exemple1…Maman a cette expression au bout des lèvres: fous le camp…qu’elle distribue comme les billets de 20eur (ou 10 000 CFA retire où tu veux!)…elle a eu le malheur d’en distribuer un à mon LP! Je n ai pas compris le scandal qui a suivi…et il m a fallu décrypter et remettre en perspective ce “fous le camp”…

Je me rends compte que ce qui vient de maman, ce qui est DONC normal, peut ne pas l’ être pour d’autres. Les systèmes de valeur ne sont pas les mêmes, les expériences ne sont pas les mêmes donc ce qui est une qualité absolue de maman vue de mes yeux (attention pas “fous le camp” hein vous l’aurez compris c’est un exemple) peut être un défaut vu d’autres yeux. J’ai vu maman avec des yeux nouveaux , j’ai (re)vu et compris les conséquences de certaines qualités sur certaines de ses relations mais aussi les les réactions de ses collègues, amis, employés…

Attention vous me direz…oui tu as laissé ton LP te bourrer le crâne…et là je vous réponds exemple 2

Maman veut me dire comment d’élever ma fille…

images (1)

euuhhh non maman là çà va pas aller…recule stp…Merci pour tout ce que tu m as donné mais laisse moi faire.

Ces 2 derniers exemples sont assez représentatifs des évènements/éléments qui ont fait passé ma relation avec ma mère à un autre stade #cordonrecyclé

Une relation moins invasive l’une pour l’autre. Ce qui est importante pour mon vrai développement personnel. Tout en restant fusionnel car ce cordon il ne se coupe jamais totalement, on apprend à le ré-utiliser différemment.

Il est important que ce divorce tacite ait lieu. Un divorce qui s’est fait en 3 étapes pour moi mais qui n’enlève absolument rien à l’admiration (après Dieu vous suivez?) ou l’Amour éternel que j’ai pour elle!

il_fullxfull.237120692

Aujourd’hui je pense je me sens plus libre parce que nous avons fait ce pas ensemble sans concertation parce que cela a été très tendu mais nous avons “maturé” sur ce point ensemble. J’ai ouvert les yeux et elle aussi.

Je disais plus haut que je suis comme elle right?!

Je vous explique pourquoi au prochain post!

LydiaUnchained About MOM!

(image internet)